Malgré la répression féroce,  la rue syrienne ne renonce pas

le
0
Le dernier vendredi du ramadan a encore été marqué par de nombreuses manifestations contre le régime d'Assad.

Bâtons à la main, les miliciens prorégime de la «shabiha» attendent d'en découdre à la sortie de la prière. Tout autour de la mosquée al-Hassan du quartier de Midane à Damas, le dispositif de sécurité est en place. Des bus verts sont garés non loin de là, prêts à embarquer les manifestants vers un centre d'interrogatoire de la capitale.

Vendredi, une manifestation a encore été réprimée non loin de là, mais les «révolutionnaires» avaient beaucoup de mal à affronter des forces de sécurité, massivement déployées tout autour des mosquées damascènes, en ce dernier vendredi de ramadan. Une journée baptisée «vendredi de la patience et de la persévérance» sur la page Facebook de la «Révolution syrienne 2011» qui a encore été marquée par de nombreuses manifestations antirégime à travers le pays.

Au total, au moins huit personnes ont été tuées et plusieurs dizaines blessées. À Der Ezzor, cinq protestataires sont tombés sous les balles des force

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant