Malgré la crise en Egypte, Lafarge poursuit son activité

le
0
Contrairement à certaines entreprises étrangères, le cimentier français affichant la présence la plus importante en Egypte, n'a pas décidé de fermer ses usines.

Lafarge est sans doute l'entreprise française affichant la présence la plus importante en Egypte avec une grosse usine et 2000 salariés dans l'ensemble du pays. Certains groupes, comme l'Américain General Motors ou le Suédois Electrolux -qui emploie 7000 personnes sur place- ont suspendu la production de leurs usines, par mesure de sécurité, en raison des violences qui secouent le pays actuellement. Ce n'est pas le cas, actuellement, de Lafarge, dont l'usine reste en activité. «Elle est situé à 200 kilomètres du Caire, où les troubles sont les plus importants, explique un porte-parole du géant du ciment. Des mesures de sécurité particulières ont été prises et nous sommes également très attentifs à l'évolution de la situation». Le groupe emploie généralement plusieurs dizaines d'expatriés sur place, mai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant