Malgré des dépenses tenues, le déficit de l'État dérape

le
0
Selon les chiffres rendus publics lundi par Bercy, le déficit budgétaire a atteint 87,2 milliards d'euros en 2012.

Le gouvernement n'a pas tenu son objectif de réduction du déficit de l'État l'an passé. Le déficit budgétaire a atteint 87,2 milliards d'euros en 2012, selon les chiffres rendus publics lundi par Bercy. C'est un milliard de plus que ce que prévoyait l'exécutif en novembre, lors de la présentation de la dernière loi de finances rectificative. Malgré cela, Bercy estime pouvoir tenir peu ou prou son objectif de déficit public (État, Sécurité sociale, collectivités locales), fixé à 4,5 % du PIB pour 2012. Le communiqué parle «d'aléa modéré».

Le loupé sur les comptes de l'État est dû à l'effet de la crise économique sur les recettes fiscales. Des recettes qui s'avèrent inférieures de 1,7 milliard à la dernière prévision. Les rentrées de TVA sont particulièrement affectées. En revanche, l'impôt sur le revenu (IR) et l'impôt sur les sociétés (IS) s...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant