Malgré Dacia, les ventes de Renault plongent

le
0
Après un léger recul en avril, les ventes de véhicules neufs sont reparties nettement à la baisse avec une chute de plus de 10% en mai.

Le marché automobile français retombe dans ses travers. Après une petite baisse en avril, les immatriculations des voitures neuves ont replongé en mai. Le mois dernier, elles ont chuté de 10,3% à 148.554 unités, selon les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d'automobiles. Une statistique qui reste toutefois à relativiser, les Français ayant limité leurs déplacements chez les concessionnaires en raison des nombreux ponts de mai.

Mais sur les cinq premiers mois de l'année 2013, le recul est encore plus net: -11,9 %. Ce qui confirme l'extrême fragilité d'un marché toujours plombé par la récession économique qui frappe l'Union européenne. «Près de la moitié des voitures françaises sont vendues en Europe et 20% en France», rappelle François Roudier, porte-parole du CCFA. En outre, la production de PSA ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant