Malek Boutih (PS): on ne peut pas laisser "Hollande être candidat"

le
14
Malek Boutih le 9 novembre 2016 à l'Assemblée nationale à Paris ( AFP / Eric FEFERBERG )
Malek Boutih le 9 novembre 2016 à l'Assemblée nationale à Paris ( AFP / Eric FEFERBERG )

Le député PS Malek Boutih estime qu'il ne faut pas "laisser François Hollande être candidat" à la présidentielle et affirme que le courant contre lui "est désormais majoritaire à gauche" et "au sein du gouvernement", dans une interview publiée sur le site du Figaro.

"On ne peut pas laisser François Hollande être candidat", affirme l'élu de l'Essonne, soutien de Manuel Valls, dans cet entretien diffusé mercredi soir, alors que le chef de l'Etat doit annoncer sa décision sous peu.

"Nous sommes nombreux à poursuivre le même objectif, avec détermination, avec sérieux: faire en sorte que François Hollande renonce", ajoute-t-il.

Pour cet ancien président de SOS Racisme, le président doit comprendre "que l'horizon lui est fermé" car il est "isolé". Il faut aussi, dit-il en évoquant notamment le livre de confidences du chef de l'Etat, qu'il comprenne que "son problème, c'est lui, ce qu'il est, son comportement".

M. Boutih se dit "persuadé" que le "courant anti-Hollande est désormais majoritaire à gauche" et juge "même qu'il est majoritaire au sein du gouvernement: s'il y avait un vote, une majorité de ministres se prononceraient contre une candidature du président sortant".

Pour le député, au vu de cette situation, "le Premier ministre est confronté au défi de la responsabilité face à l'irresponsabilité présidentielle" et "sert de catalyseur, il rassemble tous ceux qui ne veulent pas de François Hollande pour 2017".

"Manuel Valls ne fera pas de putsch!", assure pour autant M. Boutih, et "s'il y a complot, il n'est pas du côté des vallsistes ou de tous ceux qui ne veulent pas de François Hollande. Le complot, il est à l'Élysée!"

"Le Premier ministre doit donc tenter de rassembler au-delà de ses soutiens traditionnels. Il doit tendre la main à des élus, des personnalités dont on pensait qu'elles n'étaient pas d'accord avec lui... Mais il faut le faire avec calme", ajoute-t-il.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM il y a 2 semaines

    On rigole bien avec la gauche au pouvoir. Macron est déjà qualifié en première division, et le président devra se bagarrer avec les socialistes illuminés dans la primaire (deuxième division).

  • a.lauver il y a 2 semaines

    Moi je veux Hollande candidat pour qu'il vienne prendre la raclée qu'il mérite :o) meme si ca sera une bien maigre consolation comparé à ces 5 années

  • M1876177 il y a 2 semaines

    oui Gepati c'est vrai aussi que FILLON est co-responsable du bilan du quinquennat de Sarkosy pas beaucoup mieux que celui de Hollande. Hélas les Français ont la mémoire courte!

  • M6445098 il y a 2 semaines

    mais si, vous pouvez... FH va vous représenter à la prochaine élection présidentielle.

  • M1876177 il y a 2 semaines

    Valls a fait la preuve encore plus que hollande de son incompétence (4 milliards perdus rien qu à cause de lui) et de son libéralisme( c est l aile droite du PS) puisqu' il a été applaudi par le médef. Moi je voterai Montebourd ou Mélenchon au 1er tour et Marine le PEN si c est elle ou vote blanc si c est Valls qui va au second tour contre Fillon

  • GEPAPI il y a 2 semaines

    Oui VALLS n'est pas indissociable du bilan de HOLLANDE en tant que 1er Ministre tout comme FILLON 5 ans "collaborateur" de SARKOZY. Et pourtant cherchez l'erreur après le vote de Dimanche. L'auto-flagellation est un sport bien Français. Bon d'accord les Américains ont choisi TRUMP et les Anglais Theresa MAY. On se sent moins seuls.

  • M1876177 il y a 2 semaines

    3ème casserole (de concert avec Ségolène royal mais c est quand même lui qui a pris la décision finale) l'abandon des portiques en Bretagne .Il C'est précipité pour les mettre en place et commander les travaux avant de prendre la température de la population et des routiers pour annuler ensuite. Il aurait fait l inverse il économisait le cout de portiques et des indemnisation pour la société dont le contrat devait être annulé. La encore coût estimé pour la collectivité 2 milliards.

  • franck8 il y a 2 semaines

    N'importe quoi ! C'est ça la démocratie, empêcher les autres d'être candidat ?

  • antoin94 il y a 2 semaines

    Sympathique et courageux , mais il ne sera pas écouté ...!

  • M1876177 il y a 2 semaines

    Pour l exoneration de ces deux taxe à la vas vite (d ou l erreur dans le programme qui a ciblé les classes moyennes ou aisées au lieu des retraités modestes) c est lui qui a pris la décision finale Le président hollande lui avait juste dis "règle moi ce problème au plus vite avant les élections régionales" cout estimé(direct et indirect) près de 2 milliard d euros!