«Malek Boutih a perdu une occasion de se taire»

le
1
VIDÉO - Si l'appel du député socialiste de l'Essonne à la démission de Jean-Marc Ayrault a été unanimement condamné par les ministres, l'UMP y voit un stigmate supplémentaire d'une crise politique qui mine le gouvernement.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4590873 le mercredi 13 nov 2013 à 14:56

    un bavard de plus totalement insignifiant et désavoué: à lui de démissionner