Malaysia Airlines : Pékin en quête de crédibilité

le
0
Un Boeing 737 de la compagnie Malaysia Airlines. Photo d'illustration.
Un Boeing 737 de la compagnie Malaysia Airlines. Photo d'illustration.

Le Premier ministre chinois a annoncé jeudi matin qu'il avait ordonné une intensification des recherches dans la zone où aurait pu s'abîmer l'avion de Malaysia Airlines qui effectuait la liaison Kuala Lumpur-Pékin. Six jours après la disparition mystérieuse de l'appareil, le dossier du MH370 est passé en tête des priorités du gouvernement chinois. Le Premier ministre Li Keqiang, qui donnait ce matin sa conférence de presse annuelle à l'occasion de la clôture de la session de l'Assemblée, a ainsi accordé la première intervention à CNN qui avait préparé une question sur l'impact de cet accident. Pékin s'agace de plus en plus ouvertement du piétinement de l'enquête et du manque de communication des autorités malaisiennes et a décidé de lancer ses propres recherches pour essayer de trouver des traces de l'appareil, ou au moins une explication. Rumeurs "Nous attendons avec fébrilité des nouvelles, même la moindre bribe d'information. Les familles brûlent d'anxiété. J'ai donc ordonné la poursuite des recherches", a déclaré le Premier ministre chinois, précisant qu'il s'était entretenu mercredi soir avec le capitaine d'un des huit navires chinois qui sillonnent la zone où l'appareil serait susceptible de s'être abîmé et qu'un neuvième était en route. Dix satellites chinois concentrent, en outre, leurs photographies sur cette région. "Nous faisons de notre mieux pour examiner les points suspects rapportés par les images...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant