"Mal-logés, à qui le tour ?" : l'actu sous le crayon d'Espa

le
4
Espa revient sur le rapport de la Fondation Abbé Pierre.
Espa revient sur le rapport de la Fondation Abbé Pierre.

Dans son 20e rapport, la Fondation Abbé Pierre a dressé un sombre état des lieux du mal-logement en France. L'association recense en effet 3,5 millions de mal-logés ou de sans-abri au sens strict (sans domicile, en chambre d'hôtel, en camping, dans des abris de fortune, des logements insalubres ou dans des conditions de logement très difficiles).La fondation revient aussi sur les vingt dernières années de politique du logement, notant que la crise frappe toujours autant les familles et laisse à la rue de plus en plus de personnes. Plus grave : la situation empire d'année en année : avec des dispositifs d'aides défaillants et saturés et 694 000 personnes "privées de domicile personnel", le constat est douloureux. Lire aussi : Le nombre de SDF a augmenté de 50 % en dix ans

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 3 fév 2015 à 18:21

    Plus les socialos feront entrer des traîne-lattes en vue de leur futur électorat, plus on manquera de logement.....Plus les SDF seront nombreux et la misère dans le froid, ça ne vaut pas la misère au soleil. C'est le message à faire passer à l'Afrique....enfin avec un gouvernement "responsable" !!!!! et pas avec ces irresponsables de gauche.

  • pichou59 le mardi 3 fév 2015 à 17:11

    qui est logé dans les hôtels ?

  • dotcom1 le mardi 3 fév 2015 à 15:55

    Cécile Duflot a rendu illégal le bien-logement, elle doit s'expliquer.

  • M8252219 le mardi 3 fév 2015 à 15:39

    Tant que les richesses produites en France seront accaparées par des improductifs: ÉLUS , STATUTS SPÉCIAUX ET LES ADMINISTRATIFS DE LA FONCTION PUBLIQUE, les sans logis et autres n'auront rien de plus.