Makelele s'en va comme un prince

le
0

L’aventure monégasque n’aura pas duré longtemps pour Claude Makelele. Mais pas question pour lui d’en vouloir au club de la Principauté comme il le confie dans L’Equipe.

C’est encore un échec pour Claude Makelele. Après avoir éjecté du banc de Bastia, l’ancien international français a cette fois quitté son poste de directeur technique seulement cinq mois après son arrivée. Mais quand on lui dit « échec », Makelele ne l’entend pas de cette oreille : « J’ai expliqué au vice-président que pour être utile dans ce rôle, j’avais besoin de me sentir libre, responsable et en confiance, ce qui n’était pas le cas, explique-t-il à l’Equipe. Je lui ai dit que je n’avais pas trouvé ma place, que je ne m’épanouissais pas et que je ne pouvais pas continuer comme ça. On s’est serré la main et on se quitte bons amis ». Pas de rancune envers le club ni envers le coach, Leonardo Jardim. Pourtant, l’ancien joueur du PSG ne cache pas que les relations n’étaient pas au beau fixe : « Je n’ai jamais pu travailler avec lui. Il était dans son mode de fonctionnement, il n’a jamais voulu en sortir et on n’a jamais travaillé ensemble. Je ne lui en veux pas. » Cinq mois pendant lesquels Makelele pense avoir apporté sa pierre à l’édifice notamment sur la formation avec l’arrivée de Bertrand Reuzeau, l’ancien directeur du centre du PSG.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant