Majorque en a ras le bol des touristes

le
0
Graffiti anti-touriste dans les rues de Palma de Majorque, le 30 juin 2016.
Graffiti anti-touriste dans les rues de Palma de Majorque, le 30 juin 2016.

« Touristes dehors, bienvenue aux réfugiés. » C'est le genre de graffitis qui fleurissent aujourd'hui dans les rues de Majorque. Symbole du malaise qui existe aujourd'hui dans l'île, qui a de plus en plus de mal à gérer l'afflux massif des touristes. Comme le souligne le site Le Matin, Majorque devrait accueillir cette année près de 10 millions de visiteurs en son sein, un record pour cette île d'un million d'habitants. Le tourisme est donc devenu un véritable casse-tête pour les autorités et la mairie, qui peinent à gérer le flux humain mais dont l'économie dépend à 80 % de cette activité. Les écologistes, inquiets des conséquences de l'accueil d'un tel nombre de personnes, préconisent, quant à eux, la limitation de l'offre touristique en diminuant le nombre de logements mis à leur disposition, par exemple.

La sécurité au c?ur des préoccupations

Il faut dire que les touristes européens, inquiets à cause des vagues d'attaques que subissent la Turquie et le Maghreb ces derniers mois, ont décidé de se rabattre sur les pays de l'UE. Résultat, la péninsule ibérique est prise d'assaut, tout comme l'Italie et le Portugal. Le coût de la vie en Espagne, par rapport à la France notamment, est aussi un argument de taille pour les vacanciers, tout comme le développement des réseaux de transports à bas coûts (easyJet, Vueling...).

Le boom de l'immobilier

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant