Majorité : Borloo en «pôle de stabilité»

le
0
Le chef du Parti radical assume l'existence d'une «deuxième ligne» à côté de celle de l'UMP et en revendique «le leadership».

Le patron du Parti radical l'assure : «Il n'y a rien de schismatique» dans son appel «à faire barrage au Front national» et à «voter pour le PS», dimanche, au second tour, dans les cantons où un candidat socialiste affronte un candidat FN. Même si cette consigne diffère de celle de l'Élysée. «À la réunion du groupe UMP, ma position n'a créé aucune tension, insiste Jean-Louis Borloo. Je suis en quelque sorte un pôle de stabilité, de simplicité et de clarté de la majorité. Il y a simplement deux lignes dans la majorité et j'incarne, de fait, le leadership de la deuxième ligne.»

Mais si deux «lignes» coexistent désormais dans la majorité, peuvent-elles continuer à cohabiter au sein du même groupe parlementaire, à l'Assemblée ? «Je ne suis pas là pour compliquer la vie de la majorité, mais pour la simplifier», assure l'ex-ministre de l'Écologie. Ce qui revient, dans son esprit, à constituer un deuxième pôle, associé à l'UMP mais distinct

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant