Maîtriser les dépenses des collectivités

le
2
Devant les élus locaux, mercredi, Nicolas Sarkozy a notamment proposé la création de «contrats individuels négociés» entre l'État et les grandes collectivités locales.

Nicolas Sarkozy a étrenné, mercredi après-midi, la salle toute neuve de la Maison de la Mutualité, à Paris, pour y tenir un discours devant les élus locaux sur la réduction des dépenses dans les collectivités locales. Il a proposé la signature de «contrats individuels négociés» entre l'État et les grandes collectivités locales.

«Je propose des contrats individuels négociés entre le gouvernement et les plus grandes collectivités, celles au-dessus de 30.000 habitants qui concentrent plus des deux tiers des dépenses locales», a déclaré le président-candidat. «Bien sûr, (...) il ne suffit pas de s'en tenir au critère de la richesse et au critère du nombre d'habitants, d'autres paramètres doivent entrer en compte, mais on ne pourra pas faire l'économie de ce pacte de stabilité individualisé, collectivité par collectivité, régions, départements ou grandes communes», a-t-il précisé.

«Les grandes collectivités locales, c'est incontournable, devront a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le jeudi 12 avr 2012 à 08:01

    JPi - Evolution de la dette française : en 1980 elle vaut : 100 Mrds - en 1995 elle vaut : 700 Mrds - en 2005 elle vaut : 1150 Mrds - en 2010 elle vaut : 1600 Mrds. En 2011 elle vaut plus de 1.700 Mrds. Et nous nous ne vallons plus grand chose. C’est l’augmentation du surendettement France qui est forte, pas la France.

  • M4189758 le jeudi 12 avr 2012 à 08:00

    JPi - Le PS est honnête puisqu'il admet que les propositions de Mr Hollande coûteront 39Mrds d'euros de plus. Evidemment, me direz-vous, ce n'est plus augmenter les dépenses de l'état qu'il faudrait faire mais les diminuer. Au pays de Sarkollande on ne diminue pas les dépenses on augmente les impôts. Mais il n'y a que le PS pour augmenter dépenses et impôts. A vous de choisir !