Maisons France Confort, n°1 des constructeurs français

le
2
Ce groupe peu connu est devenu le premier constructeur de maisons individuelles en 2011.

Avec près de 6.000 maisons livrées l'année dernière, Maisons France Confort a remporté le gros lot. Selon le magazine Le Moniteur, ce groupe presque centenaire est devenu le plus gros constructeur de maisons individuelles dans l'Hexagone à la place de Geoxia, le propriétaire de la marque Maisons Phénix. Une passation de pouvoir qui n'a pas fait beaucoup de bruit pour une raison simple: le grand public connaît les promoteurs immobiliers (Bouygues, Nexity, Kaufman & Broad...) qui construisent des appartements et des maisons en lotissement sur des terrains qu'ils acquièrent en ville ou en proche banlieue. En revanche, il entend rarement parler des constructeurs de maisons individuelles dont les clients achètent eux-mêmes le terrain, souvent assez loin des centres urbains.

Pourtant, à force de grandir, Maisons France Confort, installé à Alençon, est devenue bien plus qu'une PME. «En 2011, nous aurons réalisé un chiffre d'affaires avoisinant les 570 millions d'euros contre 443 millions en 2010, explique Patrick Vandromme, le PDG de ce groupe coté en Bourse. Nous sommes passés de 300 maisons réalisées en 1993 à 2.000 en l'an 2000 et 6.000 l'année dernière.» Une croissance accompagnée de profits même si la rentabilité nette lors des derniers exercices connus (3% à 3,5%) n'a rien d'extraordinaire.

Si Maisons France Confort est devenu le premier de la classe, c'est en partie parce qu'il a profité des déboires de Geoxia. Les principaux cadres de ce constructeur avaient monté un LBO pour le racheter en 2006. Comme c'est l'usage, ils avaient prévu de financer cette opération avec les résultats. La crise de 2008 a balayé ces projets. Du coup, le groupe a été repris par LBO France avec à la clé un plan social, des fermetures d'agences et une moindre production.

Croissance externe

Mais Maisons France Confort doit aussi son succès à ses choix stratégiques. Dans ce marché très émietté, il mène depuis longtemps une politique de croissance externe. Depuis 2000, il a racheté 22 constructeurs de maisons individuelles. «Nous apportons à ces PME la force d'achat d'un groupe, souligne Patrick Vandromme. Mais nous laissons les patrons de ces entreprises continuer à les diriger. Du coup, les affaires se développent.»

Ce groupe dont le holding est contrôlé à 51% par la famille Vandromme et à 49% par BPCE continue aussi à prendre des parts de marché en s'implantant dans de nouvelles régions comme le Nord. Une expansion qui n'empêche pas Patrick Vandromme d'être plutôt réservé pour les ventes en 2012. «Le passage aux normes BBC (bâtiment basse consommation) obligatoire pour les maisons livrées en 2013 va nous obliger à augmenter nos prix alors que la crise rend l'accès au crédit plus difficile, reconnaît le PDG de Maisons France Confort. Nos réservations de maison devraient donc baisser de 10% cette année.»

LIRE AUSSI:

» Les constructeurs de maison réclament plus d'aides

» Des maisons individuelles pour tous les budgets

SERVICE:

» Retrouvez toutes les annonces immobilières avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMO SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • reymond. le lundi 23 jan 2012 à 22:33

    bravo titi

  • titi18 le lundi 23 jan 2012 à 22:17

    J'ai construit une maison BBC amélioré de 25% par rapport à la norme BBC et 100% pour l'étanchéité à l'air. Je n'ai pas retenu un constructeur car ce sont juste des intermédiaires qui font payer au prix fort. Ils disent que les maisons BBC coûtent plus cher, c'est juste du marketing. On peut construire sans supplément de coût car leur marge est confortable. Pour ma part j'ai passé les marchés à des entreprises individuelles et ait économisé 20% par rapport aux constructeurs tout en étant en BBC.