Maisons de retraites : le privé gagne du terrain

le
0
La Fédération hospitalière de France s'inquiète, dans une note interne rendue publique par le Journal du Dimanche, du renchérissement des séjours qu'une telle évolution implique pour les patients et leur famille. En moyenne, la journée est 40% plus chère dans le privé.

La Fédération hospitalière de France (FHF) tire la sonnette d'alarme. Dans une note interne rendue publique par le Journal du Dimanche ce samedi, la FHF met en garde contre la privatisation du secteur des maisons de retraite en France. «Depuis 2002, le public a perdu 5% des parts de marché au profit des établissements privés commerciaux. Entre 2003 et 2007, 61% des places pour personnes dépendantes ont été créées par des promoteurs privés», déplore-t-elle.

Une évolution qui entraîne, selon la fédération, un renchérissement des séjours pour les personnes dépendantes ou leur famille. Car la journée dans un établissement privé y est en moyenne 40% plus chère que dans le public. «Ces créations de places posent le problème de l'accessibilité financière pour les personnes âgées», souligne la fédération. Un écueil de taille, à l'heure où la question du financement de la dépendance, déclarée priorité gouvernementale, s'invite dans le débat public. L

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant