Maison-serre, toit potager... et l'envie de se mettre au vert

le
0

EN IMAGES - Écologique, lumineuse et même productrice de fruits et légumes, cette maison a été conçue par des étudiants de Rotterdam. Aujourd’hui, une famille y réside pour une période test jusqu’en 2018.

Imaginez qu’une maison soit capable de produire ses propres fruits et légumes. Impossible? Pas tout à fait. Après vous avoir fait découvrir toute une sélection de maisons originales et écologiques comme les «Tiny houses» ou encore la maison en papier-carton, Le Figaro Immobilier vous propose aujourd’hui de vous laisser tenter par la découverte de cette véritable «maison-serre»!

Bien loin des standards architecturaux, cette maison faite de bois, de verre et d’acier a été pensée par les étudiants de l’Université de Rotterdam dans le cadre d’un programme de «Technologies de constructions durables», comme le rapporte le New-York Times. Désireux de concevoir un habitat qui soit à la fois un lieu de vie agréable et un endroit propice à la culture de fruits et légumes, les étudiants ont pensé à cette solution: envelopper entièrement la maison d’une serre, du toit au rez-de-chaussée.

Un toit potager pour une maison vivante et bien isolée

Baptisée «Concept house», l’habitat de 120 mètres carrés habitables possède sur son toit plat un potager surplombé d’une serre qui favorise l’essor des cultures. La famille résidente peut donc profiter des fruits et légumes produits sur place et entretenir elle-même le potager en toute saison. Pour ne rien laisser au hasard, le jardin sur le toit se compose également de réservoirs afin d’emmagasiner l’eau de pluie, réutilisée pour l’irrigation des plantes de la maison et la chasse d’eau des toilettes.

Autre astuce écologique de l’habitat: une isolation performante. Grâce à une ossature en bois et aux murs extérieurs recouverts de terreau sur 45 millimètres, les plantes peuvent librement pousser de part et d’autre de la maison et la protéger des intempéries. Ainsi l’été, l’épaisseur des murs et la fraîcheur dégagée par cette terre protègent l’habitat des trop fortes chaleurs. L’hiver en revanche, les vitres inclinées vers le soleil permettent de mieux emmagasiner la chaleur et contribuer à sa bonne répartition dans l’habitacle. Un système d’aération a même été prévu grâce à un tuyau installé pour rafraîchir la maison quand il fait trop chaud, et évacuer la quantité de CO2 importante dégagée par les plantes.

De quoi créer l’agréable sentiment de profiter de l’extérieur tout en restant protégé des températures saisonnières, qu’elles soient trop faibles ou trop élevées. Attention, ceux qui n’ont pas la main verte sont prévenus... Entretien quasi-quotidien oblige!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant