Mais qui es-tu vraiment, Martin Ødegaard ?

le
0
Mais qui es-tu vraiment, Martin Ødegaard ?
Mais qui es-tu vraiment, Martin Ødegaard ?

Il n'a pas encore 16 ans mais l'Europe entière se l'arrache. Lui, c'est Martin Ødegaard, pépite norvégienne de l'IF Strømsgodset, sur le point de quitter son pays pour rejoindre un très grand club en Angleterre, en Espagne ou en Allemagne. Mais qui est vraiment ce phénomène venu du Nord ? Réponse avec Jérémy Berthod, le seul Français à l'avoir croisé sur un terrain.

Jogging du club sur le dos, entre Steven Gerrard et Brendan Rodgers, Martin Ødegaard se comporte comme s'il était là depuis toujours. Pourtant, le petit prodige norvégien n'est à Melwood, le centre d'entraînement des Reds, que pour un test. Mais contrairement aux gamins de son âge qui rêvent de passer pro, c'est lui le juge. Car le LFC, comme les autres grands clubs européens, a déjà son avis sur lui : c'est un crack, un vrai. Alors, conscient de sa cote, Ødegaard poursuit sa tournée. Après Dortmund, le Bayern, Manchester United, le Barça et le Real, c'est au tour de Liverpool d'avoir accueilli le blondinet et lancé l'opération séduction pour arracher sa signature. Un peu comme si la plus belle fille du lycée passait deux jours chez tous ses courtisans avant de décider qui elle enlacerait devant la grille.

La réponse tombera sans doute aux alentours du 17 décembre, jour où Ødegaard soufflera ses 16 bougies et aura le droit d'entamer des négociations avec d'autres clubs. En attendant le verdict, presque tous les cadors du Vieux Continent ont tenté leur chance. Une telle unanimité en dit long sur le potentiel du milieu offensif de l'IF Strømsgodset. S'il n'a pas encore de barbe, l'ado le plus connu de Norvège a déjà de jolis cuissots qui lui permettent de résister aux duels dans une Tippeligaen pas franchement réputée pour ses techniciens. "Il faut qu'il prenne encore du muscle, il n'est pas encore formé complètement, mais il est rapide, explique Jérémy Berthod, qui l'a affronté plusieurs fois en championnat avec son équipe de Sarpsborg. Il a surtout une vitesse d'exécution qui est assez impressionnante, il voit vite le jeu et il est vif sur les premiers mètres. "
"En Norvège, tout le monde n'a d'yeux que pour lui"
Mais c'est balle au pied que la magie opère. Appuis très courts, ballon qui ne quitte pas le pied gauche, crochets rapides, capable de glisser des caviars ou de déclencher une frappe dans de petits espaces, Ødegaard rappelle forcément quelqu'un du côté de Barcelone. Voilà pourquoi personne ne veut passer à côté. "Même s'il est jeune, je trouve qu'il utilise son talent à bon escient, souligne Berthod. Il est déjà intelligent tactiquement. Il sait quand il faut dribbler, quand il faut faire la passe. Il n'utilise pas son niveau technique pour faire n'importe quoi. Pour son âge, c'est quand même quelque chose...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant