Mais qui es-tu Skënderbeu Korçë ?

le
0
Mais qui es-tu Skënderbeu Korçë ?
Mais qui es-tu Skënderbeu Korçë ?

C'est l'affiche la plus WTF du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions : les Moldaves de Milsami Orhei reçoivent les Albanais de Skënderbeu Korçë, quintuples champions nationaux au nom évoquant les grandes heures de ce pays des Balkans, mais au comportement qui pue la magouille et les arrangements

Disputé cette semaine et la semaine prochaine, le troisième tour de Ligue des champions donne déjà lieu à de belles petites affiches qui font office de jolis apéritifs à la nouvelle saison de football. Il y a l'entrée en lice de Monaco contre les Young Boys de Berne bien sûr, mais aussi un affrontement entre Fenerbahçe et le Shakhtar Donetsk, le Panathinaïkos qui fait son retour dans la grande Coupe d'Europe face au FC Bruges, ou encore l'ambitieux Red Bull Salzbourg opposé aux Suédois de Malmö. Et puis, il y a Milsami Orhei contre Skënderbeu Korçë, une opposition kamoulox entre le champion surprise moldave (devant l'habituel Sheriff Tiraspol) et le quintuple champion d'Albanie. Le premier a déjoué les pronostics au tour précédant en disposant des Bulgares de Ludogorets Razgrad – qui ont participé à la phase de groupes de la C1 la saison dernière – tandis que le second a logiquement sorti les semi-pros nord-irlandais de Crusaders. Un bien curieux club, ce Skënderbeu Korçë

Un nom en hommage à un seigneur de guerre


Officiellement né en 1909, ce n'est qu'en 1925 qu'il se structure véritablement et devient la principale entité footballistique de Korçë, sixième ville d'Albanie en nombre d'habitants – un peu plus de 80 000 au dernier recensement – située au sud-est du pays, dans les terres. "Skënderbeu" évoque un héros national nommé Gjergj Kastriot, seigneur de guerre qui a combattu les Ottomans pour la libération de l'Albanie au XVe siècle. Ses ennemis, en langue ottomane, l'appelaient "Iskander Bey", ce qui signifie le prince Alexander, en référence à un autre grand seigneur de guerre de la région, Alexandre Le Grand. Surnom qui, mal traduit oralement en albanais, est devenu Skënderbeu pour ses fidèles soutiens et admirateurs. Sur le logo du club de Skënderbeu Korçë figure d'ailleurs le casque de métal blanc du héros surmonté d'une tête de chèvre. Hormis un premier titre national conquis en 1933, l'équipe de province a longtemps dû évoluer dans l'ombre de celles de la capitale (KF Tirana, Partizani Tirana et Dinamo Tirana), se contentant de places d'honneur et de titres mineurs, jusqu'à être menacé de disparition.

Des titres à la pelle et un soutien très gênant


C'était en 2008/2009, Skënderbeu Korçë était tombé en deuxième division et voyait son avenir s'obscurcir considérablement, quand le miracle se produisit :…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant