Mais qui es-tu, le SC Barcelona ?

le
0
Mais qui es-tu, le SC Barcelona ?
Mais qui es-tu, le SC Barcelona ?

Ce soir, le Sporting Club Barcelona joue sa place en huitièmes de finale de Copa Libertadores contre Libertad. Le club équatorien fêtera ses 90 ans d'histoire cette année, entre rivalité bouillante avec Emelec, matchs historiques et conflit avec le FC Barcelone.

Nous sommes le 26 mai 1988. Le SC Barcelona d'Équateur invite le FC Barcelone entraîné par Johan Cruijff pour un tournoi amical, afin d'inaugurer le Monumental, son nouveau stade de 50 000 places. L'occasion pour le club de Guayaquil, plus grande ville équatorienne devant la capitale Quito, de rendre hommage à son grand frère catalan. Les Équatoriens atteignent la finale de leur tournoi en battant le Barça, sur le score de 2-1. En finale, le Sporting Club Barcelona perd contre son ennemi historique, le Club Sport Emelec. Mais l'essentiel n'est pas là. Les Canarios ont frappé un grand coup en battant le "vrai" Barça. Mais depuis 2013, les relations entre les deux clubs se sont tendues.
Plainte du Barça
Fondé le 1er mai 1925 par des jeunes Équatoriens et immigrés catalans, le Sporting Club Barcelona prend le nom et l'écusson du FC Barcelone. Un hommage aux bonnes relations qu'entretiennent les villes de Barcelone et Guayaquil, diront certains. D'autres affirment que le nom du club a été choisi après un vote des membres fondateurs du club : les immigrés catalans ayant remporté ce vote face à la proposition des Équatoriens de nommer l'entité "Deportivo Astillero". Seules différences entre le blason du club équatorien (qui n'a pas évolué depuis la création du club) et celui du club culé : la couleur jaune et le ballon blanc dans la partie inférieure. Un maillot noir est originellement porté par les joueurs du petit frère barcelonais. Mais un des fondateurs de l'équipe, Alberto March, amènera d'Espagne le fameux maillot oro y grana en Équateur.

Le club le plus populaire d'Équateur portera jusqu'en 2013 - et sans aucun problème juridique - le nom, le logo et les couleurs du club catalan. Le FC Barcelone, alors présidé par Sandro Rosell, demande l'inscription de sa marque et de son logo à l'Institut équatorien de la propriété intellectuelle. Les réactions sont vives du coté de Guayaquil. Le maire de la ville (et accessoirement président à vie du club), Jaime Nebot, trouve "ridicule qu'après 88 ans d'existence (de l'équipe équatorienne), le Barça réclame pour le nom de l'équipe". Le président du club, Antonio Noboa, affirme "qu'il défendra l'hégémonie et l'histoire du Sporting Club Barcelona ". Rapidement, le Sporting Club a présenté un recours à l'institut. Si la demande du Barça est acceptée, le club…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant