Mais qui es-tu l'identité de jeu ?

le
0
Mais qui es-tu l'identité de jeu ?
Mais qui es-tu l'identité de jeu ?

On entend le terme partout, ou alors sa variante, la fameuse "philosophie de jeu". Qu'elle soit mentionnée admirativement pour louer la cohérence du FC Barcelone, ou employée avec ironie pour railler le "projet" Montanier du côté de Rennes, l'identité de jeu est un totem pour amateurs de football. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

Plutôt du style Blackburn ou Barça ? Klopp ou Girard ? Toque ou long ball ? Pressing ou non ? Que l'on parle d'approche tactique, d'identité de jeu, voire de personnalité, c'est un fait difficilement contestable : les équipes jouent différemment. Mais lorsqu'il s'agit d'expliciter l'identité de jeu, il règne une certaine confusion dans les termes employés, même s'ils évoquent souvent le même concept. "Chaque équipe a sa propre identité dans la manière dont elle approche le jeu, éclaire Chris Davies, membre du staff de Liverpool chargé de l'analyse de l'adversaire. Est-ce une équipe de possession cherchant à s'ouvrir le terrain et à garder la balle ou une équipe au style de jeu direct, se concentrant plus sur l'occupation territoriale, le jeu direct et les centres ?" Et Davies n'oublie pas les phases de transition pour déterminer l'identité de jeu d'une équipe : "Comment réagit immédiatement l'équipe à la perte de balle ? Elle presse sur tout le terrain, les trois quarts ou elle s'organise dans sa moitié ?"

Tout le monde a-t-il une identité ?


L'analyste de Liverpool associe chaque équipe de football à une certaine identité de jeu, en se basant sur divers critères : la possession, la hauteur du bloc, l'intensité du pressing, les caractéristiques et les rôles des joueurs... Mais pour d'autres, l'identité de jeu va bien plus loin : un atout rare que peu de clubs possèdent. Éric Carrière, consultant Canal + qui a fait les beaux jours de Nantes et l'OL, élargit le jeu : "C'est quand une équipe a une façon de jouer identifiable sur le terrain, invariable selon les matchs. De par mon expérience au FC Nantes, je dirais aussi qu'elle se transmet par le centre de formation, à travers la philosophie de jeu. À Nantes, des principes basés sur le jeu en mouvement, les déplacements collectifs, le jeu sans ballon... constituaient l'identité de jeu de l'équipe, mais aussi du club. Très peu de clubs en France travaillent de cette manière. Lorient travaille comme ça, Guingamp aussi, Nantes à un moment... Dans ma carrière, je n'ai vraiment senti d'identité de jeu qu'à Nantes." En France, les autres clubs sembleraient donc davantage marqués ponctuellement par la patte d'un entraîneur, tels l'OM de Bielsa, voire le PSG de Laurent Blanc. Si chaque équipe a sa manière de jouer, très peu l'inscrivent dans le temps, et rares sont les formations dans…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant