Mais qui es-tu, l'ASPTT ?

le
0

Aujourd'hui, c'est la journée mondiale de la poste. L'occasion de partir enquêter sur la Fédération des associations sportives des postes, télégraphes et télécommunication, une entité sportive conséquente créée par des postiers en 1897, présente dans de nombreuses villes de l'Hexagone et qui donne évidemment la part belle au football, l'un de ses sports phares.



Qu'ils soient jeunes ou moins jeunes, pratiquement tous ceux qui ont fait partie d'un club de foot ont, à un moment ou un autre, croisé un adversaire affublé du sigle ASPTT. Mais si ! Ce club de foot qui ne finissait jamais (ou rarement) en tête de la ligue, mais qui demeurait une vraie épine dans le pied quand on le rencontrait, et qui trouvait toujours le moyen de vous mettre des bâtons dans les roues sur les terrains le week-end. Historiquement, l'ASPTT, c'est une Fédération. La première est créée en 1897 par des postiers bordelais, et au départ, seul le cyclisme y est pratiqué. Le football n'en reste pas longtemps absent, puisque dès 1904, une équipe de foot est fondée à Paris. Si ces associations sportives sont omnisports, c'est rapidement le football qui domine et attire le plus.

De nombreuses figures du foot français sont d'ailleurs passées par des ASPTT : Aimé Jacquet (Saint-Étienne) ou Franck Dumas (Caen) pour les plus anciens, Valère Germain (Orléans), Ryad Boudebouz (Colmar), Benoît Assou-Ekotto (Arras) ou encore Loïc Rémy pour les plus récents. Une réussite qui s'explique par la vocation de clubs formateurs des ASPTT. Les ASPTT de France ont donc connu de belles heures dans le milieu du football français. Mais qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Longtemps associées à la Poste, les ASPTT tendent à s'émanciper, et ce mouvement se ressent dans la représentation qu'en ont les licenciés : « Les moins de 25 ans ne sont pas conscients de l'attachement historique avec la Poste, mais les autres oui, bien sûr », explique Mathieu Benadon, de la Fédération sportive des ASPTT. Une question de génération donc, mais qui sert aussi de révélateur quant à l'évolution de ces associations sportives.
Des clubs indépendants
L'ASPTT est de ces institutions que les remous du temps ne sauraient abattre. La société a beau changer et de nouvelles réalités apparaître, la Fédération demeure puissante, mais a dû adopter un autre train de vie. Mise en place par la Poste, l'ASPTT vole désormais de ses propres ailes comme un oisillon chassé du nid et lâché en pleine nature. « C'est la Poste qui s'est désolidarisée des ASPTT, nous explique Mathieu Benadon. France...





...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant