Mais qui es-tu Jamie Vardy ?

le
0
Mais qui es-tu Jamie Vardy ?
Mais qui es-tu Jamie Vardy ?

Ces dernières semaines, Jamie Vardy est partout : dans les tabloïds anglais, sur le banc des remplaçants de la sélection anglais et, surtout, en tête du classement des buteurs de la Premier League. S'il reste difficile de connaître le bout de son incroyable progression, on sait en tout cas d'où il vient : Sheffield. Et ça mérite qu'on s'y attarde un peu.

La scène se passe dans un casino de Leicester le 26 juillet dernier. Il est 1h20 et Jamie Vardy, malgré les conseils de sa femme, Rebecca Nicholson, fonce vers un japonais et lui lance plusieurs insultes. Plutôt racistes, les insultes : " Yo Jap, walk on ", crie alors celui que l'on surnomme " The Cannon " en raison de sa personnalité explosive. Malheureusement pour lui, la scène a été filmée, The Sun a mis la main dessus et l'a diffusé sur le web quelques jours plus tard. Bien sûr, Vardy a présenté ses excuses pour son comportement, considérant que cette histoire n'est " qu'une regrettable erreur de jugement. ". Bien sûr, Vardy risquait gros, mais s'en tire finalement plutôt bien : seulement une amende au lieu des nombreux matchs de suspension initialement envisagés.

Du foot amateur, des attelles et un million d'euros


Tout serait donc rentré dans l'ordre ? À croire les dirigeants de Leicester, pourtant d'origine thaïlandaise, ça ne fait aucun doute. Pour Ranieri également : " Le problème est clos. Jamie s'est excusé. À présent, on se tourne vers nos prochaines échéances", a-t-il affirmé en conférence de presse mi-août. Il faut dire que l'entraineur italien a toutes les raisons de protéger son attaquant vedette. Depuis le début de saison, Vardy caracole en tête du classement des buteurs de la Premier League avec sept buts en huit matchs. Pour l'instant, c'est mieux qu'Agüero, Sanchez ou Lukaku. Et ça lui permet d'envisager sereinement une place au sein du bus de la sélection anglaise l'été prochain lors de l'Euro en France, lui qui a délivré sa première passe décisive à Sterling le 9 octobre contre l'Estonie. Pourtant, avant de poser le pied à Leicester en 2012, Vardy n'est rien ni personne, juste un attaquant de 25 ans faisant ses premiers pas en pro après un transfert record d'un million d'euros.

Une somme démesurée quand on pense aux 30 malheureux livres qu'il se mettait dans la poche chaque semaine au mitan des années 2000 au Stocksbridge Park Steels. Vardy a alors 20 ans et ne s'imagine en aucun cas pouvoir atteindre son rêve : devenir professionnel. " Pour être honnête, même dans un million d'années, je ne m'attendais à ce que cela arrive. " Lorsque Neil Aspin, l'entraineur de Halifax Town, vient le recruter en 2010 pour évoluer au sein de la Northern Premier League, l'intéressé ne semble pas y croire beaucoup plus. Il a déjà 23 ans, se…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant