Mais qui es-tu, Jack Grealish ?

le
0

Ses récents exploits nocturnes ont fait la Une des médias britanniques. Mais à 19 ans, Jack Grealish, l'une des révélations de la Premier League, a d'autres soucis en tête. Sollicité par la sélection anglaise et la sélection irlandaise, le milieu d'Aston Villa n'a toujours pas fait son choix. Et ça commence sérieusement à en agacer certains.

Jack Grealish se souviendra de ses vacances en Espagne, à Tenerife. Enfin, surtout de leurs conséquences. Après avoir passé une nuit à dormir sur le bitume et probablement à décuver, le jeune Irlandais de 19 ans a eu le droit à sa photo en Une de tous les tabloïds britanniques en début de semaine. Son club d'Aston Villa a également prévu de le convoquer à une petite réunion. Mais si cet épisode a tant fait parler de l'autre côté de la Manche, c'est surtout parce que le cas Grealish est au cœur de nombreuses discussions depuis plusieurs semaines. Et pour d'autres raisons que pour sa faculté à tenir ou non l'alcool. Pour sa première année en Premier League, celui qui va fêter ses vingt printemps le 10 septembre prochain sort d'une saison plus que prometteuse avec Aston Villa. Apparu à 17 reprises en championnat, il a surtout profité d'un temps de jeu plus conséquent en fin de saison pour se montrer et confirmer des qualités évidentes comme milieu offensif ou ailier. Et comme toujours dans le football, lorsqu'un jeune joueur commence à se faire remarquer, se pose la question de son avenir international. Une question très loin d'être réglée concernant Jack Grealish, tiraillé entre la République d'Irlande, pour qui il joue depuis toujours, et l'Angleterre, son pays de naissance. Certes, le numéro 40 de Villa est loin d'être le premier joueur à devoir trancher entre deux sélections, mais choisir n'est pas toujours si facile. Ce n'est pas Nabil Fekir qui dira le contraire. Pour Grealish et ses cheveux gominés, l'équation semble même très difficile à résoudre. Compréhensible au vu de son parcours.

Notts County et George Best


Né à Solihull dans la banlieue de Birmingham, Grealish a appris à la fois de la culture anglaise et irlandaise. Si ses parents ont vu le jour en Angleterre, trois de ses grands-parents sont, eux, nés sur le sol irlandais. Anecdotique, ou pas, il a également passé sa jeunesse à jouer au football gaélique, très certainement le sport le plus populaire en Irlande. Mais à côté de ça, Grealish, qui a perdu à quatre ans son petit frère Keelan âgé de neuf mois, est un enfant de Birmingham, et plus particulièrement un enfant d'Aston Villa. Logique quand on sait que son arrière-arrière-grand-père, Billy Garraty, a remporté la FA Cup en 1905 sous la tunique des Villans, et que le père de Jack a…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant