Mais qui es-tu David Bettoni ?

le
0
Mais qui es-tu David Bettoni ?
Mais qui es-tu David Bettoni ?

Nommé adjoint de Zinedine Zidane au Real Madrid, David Bettoni est un illustre inconnu. Pote d'enfance de Zizou, l'ex-cannois a lié sa carrière à celle du Ballon d'Or. Mais qui est exactement celui qui siègera désormais sur le banc de la Casa Blanca ?

Une amitié peut se jouer autour d'un bidet. En tout cas, c'est le cas de celle qui lie Zinedine Zidane et David Bettoni. Nous sommes au début des années 90. Le petit David vient de rejoindre le prestigieux centre de formation de l'AS Cannes, l'une des meilleures pépinières de talents de l'Hexagone. Loin de sa famille et de sa ville de Saint-Priest, le gamin a du mal à se fondre dans son nouvel environnement. Le rythme et l'intensité des entraînements le font souffrir, à tel point qu'il se voit prescrire des bains de pieds afin de mieux récupérer. Mais qui dit bain de pieds, dit bidet. Et qui est le seul joueur à disposer d'un tel meuble dans sa chambre ? Un certain Zinedine Zidane que l'on appelle alors Yazid. Les deux minots font donc connaissances autour du bidet et deviennent ainsi amis, à en croire la biographie "Zidane, de Yazid à Zizou". 30 ans après cette drôle de rencontre, Bettoni et Zidane se retrouvent, mais cette fois-ci sur un banc, celui du Real Madrid.

Bettoni, le dirigiste


Désormais inséparables hors des pelouses, Bettoni et Zidane ne vivent pas la même progression sur le terrain. Tandis que le jeune Zizou se fait un nom sur les pelouses de Ligue 1 avec les Dragons Rouges, Bettoni, qui évolue aussi au milieu de terrain, n'est pas encore appelé en équipe première. Il doit attendre la saison 91-92 pour intégrer le groupe professionnel et enfin jouer avec son pote. Malheureusement, l'aventure commune s'interrompt brusquement. Au terme de cet exercice, l'AS Cannes est relégué en Ligue 2 et Zidane répond aux sirènes de Bordeaux. Bettoni, lui, reste sur la Côte d'Azur. Sous la houlette de Luis Fernandez, il va connaître les heures glorieuses de l'ASC. Le club sudiste parvient à retrouver l'élite et s'immisce même en Coupe d'Europe, notamment grâce à son prolifique attaquant, Mickaël Madar. Aujourd'hui coach des Rouges et Blancs, il se souvient de son ex-coéquipier. "David en voulait énormément. Il avait un côté donneur d'ordres, il aimait parler sur le terrain. Mais il y avait de sacrés anciens dans l'équipe à l'époque. Il n'avait pas vraiment son mot à dire, mais il le faisait quand même". Malgré son fort caractère et sa détermination, le milieu de terrain ne s'impose pas à Cannes et enchaîne deux prêts, le premier à Istres et le second à Alès. À chaque fois, sa…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant