Mais qui es tu, Carpi, leader de Serie B ?.

le
0
Mais qui es tu, Carpi, leader de Serie B ?.
Mais qui es tu, Carpi, leader de Serie B ?.

En Serie B, le petit club de Carpi a créé la surprise en étant sacré champion d'hiver avec neuf points d'avance sur son dauphin. Un miracle à l'italienne que nous raconte son directeur sportif Cristiano Giuntoli.

Dorando Pietri chancelle, s'écroule, se relève, fait même quelques mètres à contre-sens, puis franchit finalement la ligne d'arrivée en vainqueur après un pénible tour de stade, et avant de s'évanouir. Les juges sont cependant intransigeants et le disqualifient. Aidé sur la fin par quelques âmes bienveillantes, le coureur à pied carpigiano ne remportera pas la médaille d'or du Marathon de ces J.O de Londres 1908. Une cruelle histoire qui est entrée dans l'histoire des Olympiades. Jusqu'à aujourd'hui, Carpi, c'était Dorando Pietri, mais aussi "le tricot et la mode, c'est à cela que la ville doit sa notoriété dans la Botte avec des marques telles que Liu Jo, Blumarine et surtout Gaudi de Stefano Bonacini, le propriétaire du club", nous apprend Cristiano Giuntoli, le directeur sportif du FC Carpi. Le football est ainsi toujours passé au second plan. Il faut dire que cette ville de 70 000 âmes se situe sur les bords de la via Emilia avec les clubs de Parme, Modene, Bologne, voire Mantoue un peu plus haut, à supporter pour les passionnés du ballon rond : "Avant mon arrivée en 2009, Carpi avait passé 90 ans chez les amateurs et 6, 7 ans chez les pros." Désormais bien ancré dans le professionnalisme, le petit club emiliano pourrait très bientôt découvrir la Serie A.
Une ascension aussi fulgurante que régulée
L'été 2009, Carpi reste sur une 10e place dans le groupe D de Serie D, soit le 5e niveau national et le premier amateur. En fin de saison, le club obtient une 2e place et un pass pour les play-offs nationaux, en vue d'un éventuel repêchage en cas de désistement au niveau supérieur. Mais le parcours s'arrête en demies (et de façon assez rocambolesque) contre Pianura, équipe d'un quartier de Naples : victoire 5-0 à l'aller, défaite 8-2 au retour ! Cette gifle sera vite oubliée grâce au repêchage en Lega Pro 2, équivalent de la D4. Le retour chez les pros est ainsi acté après 10 ans d'absence, mais l'irrésistible ascension ne fait que commencer : "On gagne le championnat de l'ancienne C2, puis on perd en play-off de la Serie C1, championnat que l'on gagne l'année suivante et nous voilà déjà en Serie B l'été 2013. Et encore, on loupe les play-offs pour la montée de seulement trois petits points." Une trajectoire voulue et programmée ? Pas vraiment : "On se base sur une équipe de jeunes espoirs avec l'intention en priorité...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant