Mais que vaut vraiment Koeman ?.

le
0
Mais que vaut vraiment Koeman ?.
Mais que vaut vraiment Koeman ?.

Ce lundi soir (21h) face à Manchester United, l'entraîneur de Southampton va se mesurer à ce qui se fait de mieux chez les entraîneurs néerlandais : Louis van Gaal. L'occasion aussi de savoir ce que Ronald Koeman a vraiment dans le ventre. Car pour l'heure, l'homme à la frappe atomique reste une énigme.Ce doit être profondément culturel : les Néerlandais trouvent toujours le moyen de se friter entre eux. Même en truandant à fond, Stéphane Meunier, aurait du mal à tourner l'équivalent des Yeux dans les Bleus à la sauce hollandaise. Prenez le cas de Ronald Koeman par exemple. Celui que l'on présente comme une bonne pâte, un type un peu bonnard, ne peut pas encaisser Louis van Gaal, et réciproquement. Les deux lascars se retrouvent ce soir à l'occasion du choc entre Southampton et Manchester United, et l'on attend déjà la poignée de main entre les deux managers. La brouille fête son dixième anniversaire, quand les deux hommes s'étaient côtoyés à l'Ajax Amsterdam. Koeman, alors entraîneur des quadruples champions d'Europe, n'avait guère apprécié l'intrusion dans son management du directeur sportif, ce bon Van Gaal. Comme lorsque ce dernier avait publiquement demandé à l'avant-centre ajacide, un certain Zlatan Ibrahimovi?, de davantage couper les trajectoires au premier poteau s'il voulait devenir un vrai buteur. Fou de rage, le Suédois avait néanmoins marqué comme ça au match suivant provoquant la célébration ostensible dans les tribunes de LVG, comme un message à la face du monde : "J'ai encore eu raison, une fois de plus". Le coup de trop pour Koeman. Et une douce vengeance pour Louis van Gaal qui n'avait guère goûté l'arrogance de ce brave Ronald quand celui-ci l'avait assisté à Barcelone quelques saisons plus tôt. Ou quand la poêle se fout quand même du chaudron. Il n'empêche, Koeman peut bien l'avoir mauvaise, il a aussi conscience que face aux Red Devils, il va se mesurer à la référence quasi absolue en matière d'entraîneur. Une bonne occase pour s'étalonner, car tout le monde se demande : que vaut réellement Ronald Koeman sur le banc ?
La sainte trinité néerlandaise deux fois !
Évidemment, il y a les résultats bruts de Southampton qui plaident actuellement en sa faveur avec une troisième place - avant le début de cette 15e journée - en forme de bras d'honneur à la Premier League, royaume supposé des puissants, suivez notre regard du côté de MU Mais d'aucuns disent aussi que les Saints ont largement profité d'un calendrier jusque-là clément, que les choses vont se corser sérieusement en ce mois de décembre, ce que les deux derniers revers coup sur coup face à...

Ce doit être profondément culturel : les Néerlandais trouvent toujours le moyen de se friter entre eux. Même en truandant à fond, Stéphane Meunier, aurait du mal à tourner l'équivalent des Yeux dans les Bleus à la sauce hollandaise. Prenez le cas de Ronald Koeman par exemple. Celui que l'on présente comme une bonne pâte, un type un peu bonnard, ne peut pas encaisser Louis van Gaal, et réciproquement. Les deux lascars se retrouvent ce soir à l'occasion du choc entre Southampton et Manchester United, et l'on attend déjà la poignée de main entre les deux managers. La brouille fête son dixième anniversaire, quand les deux hommes s'étaient côtoyés à l'Ajax Amsterdam. Koeman, alors entraîneur des quadruples champions d'Europe, n'avait guère apprécié l'intrusion dans son management du directeur sportif, ce bon Van Gaal. Comme lorsque ce dernier avait publiquement demandé à l'avant-centre ajacide, un certain Zlatan Ibrahimovi?, de davantage couper les trajectoires au premier poteau s'il voulait devenir un vrai buteur. Fou de rage, le Suédois avait néanmoins marqué comme ça au match suivant provoquant la célébration ostensible dans les tribunes de LVG, comme un message à la face du monde : "J'ai encore eu raison, une fois de plus". Le coup de trop pour Koeman. Et une douce vengeance pour Louis van Gaal qui n'avait guère goûté l'arrogance de ce brave Ronald quand celui-ci l'avait assisté à Barcelone quelques saisons plus tôt. Ou quand la poêle se fout quand même du chaudron. Il n'empêche, Koeman peut bien l'avoir mauvaise, il a aussi conscience que face aux Red Devils, il va se mesurer à la référence quasi absolue en matière d'entraîneur. Une bonne occase pour s'étalonner, car tout le monde se demande : que vaut réellement Ronald Koeman sur le banc ?
La sainte trinité néerlandaise deux fois !
Évidemment, il y a les résultats bruts de Southampton qui plaident actuellement en sa faveur avec une troisième place - avant le début de cette 15e journée - en forme de bras d'honneur à la Premier League, royaume supposé des puissants, suivez notre regard du côté de MU Mais d'aucuns disent aussi que les Saints ont largement profité d'un calendrier jusque-là clément, que les choses vont se corser sérieusement en ce mois de décembre, ce que les deux derniers revers coup sur coup face à...

...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant