Mais que s'est-il vraiment passé lors de Lens-PSG ?

le
0
Mais que s'est-il vraiment passé lors de Lens-PSG ?
Mais que s'est-il vraiment passé lors de Lens-PSG ?

Le match entre Lens et le PSG au Stade de France a été le théâtre d'un drôle de ballet entre la police, les stadiers et quelques centaines de supporters du club parisien qui ont été bloqués aux portes de l'enceinte dyonisienne alors qu'ils étaient en possession de billets valables pour le match. Enquête sur une soirée pas comme les autres au Stade de France.A l'occasion de la 10è journée de Ligue 1 entre Lens et le PSG, le Stade de France est joliment garni. Selon les chiffres officiels, pas moins de 70 120 spectateurs ont le privilège d'assister à une rencontre forte en émotions. Pourtant, l'affluence réelle était pourtant amputée de centaines de supporters parisiens contestataires, auxquels il faut ajouter de nombreux autres supporters, dont des pères de famille avec enfants venus voir de près les stars du PSG, n'ont pas pu entrer dans l'enceinte. Les indésirables du Parc des Princes, en tout cas ceux qui avaient fini par pouvoir acquérir des places pour le match (http://www.sofoot.com/le-retour-de-la-liste-noire-au-psg-190498.html), s'étaient retrouvés à la gare du RER B de la Plaine Saint-Denis quelques heures avant le coup d'envoi de ce match. Heureux de pouvoir enfin assister à un match de leur équipe, ceux-ci avaient même lancé plusieurs appels au rassemblement sur les réseaux sociaux. Les voilà donc réunis à quelques encablures du Stade de France afin de se diriger ensemble vers l'arène dyonisienne. Selon de nombreux témoignages concordants récoltés par nos soins, l'ambiance reste festive et sans le moindre heurt. En chemin, ce bruyant cortège se fait escorter dans le calme par un cordon de CRS. Jusque-là, rien que de très normal.
Des témoignages concordants
La suite en revanche... Au lieu d'être accompagnés par les forces de l'ordre au pied du stade, les supporters du PSG ont la surprise de se voir bloqués dans une petite rue adjacente au Stade de France. Parmi les nombreux témoignages que nous avons pu récolter, concordant tous quant à la chronologie et à la nature des événements, retenons celui de Lucas* : « Nous sommes arrivés gare de Saint-Denis-La Plaine vers 16h30. Progressivement, le nombre de personne a augmenté, tout comme le nombre de CRS. Vers 19h15 le cortège dans lequel je me trouvais s'est élancé calmement et uniquement en chantant. Les CRS nous ont alors fait faire plusieurs détours dans les rues adjacentes au stade sans jamais nous en approcher. Vers 20h15, craignant de louper le début du match, mes deux amis et moi-même avons décidé de sortir du cortège pour nous rendre à notre tribune et là... impossible ! Un policier m'a retenu par l'épaule et m'a remis dans le cortège sans la moindre explication. Les policiers qui nous encadraient, auprès de qui je ne nourris aucune animosité particulière, nous ont indiqué qu'ils...

A l'occasion de la 10è journée de Ligue 1 entre Lens et le PSG, le Stade de France est joliment garni. Selon les chiffres officiels, pas moins de 70 120 spectateurs ont le privilège d'assister à une rencontre forte en émotions. Pourtant, l'affluence réelle était pourtant amputée de centaines de supporters parisiens contestataires, auxquels il faut ajouter de nombreux autres supporters, dont des pères de famille avec enfants venus voir de près les stars du PSG, n'ont pas pu entrer dans l'enceinte. Les indésirables du Parc des Princes, en tout cas ceux qui avaient fini par pouvoir acquérir des places pour le match (http://www.sofoot.com/le-retour-de-la-liste-noire-au-psg-190498.html), s'étaient retrouvés à la gare du RER B de la Plaine Saint-Denis quelques heures avant le coup d'envoi de ce match. Heureux de pouvoir enfin assister à un match de leur équipe, ceux-ci avaient même lancé plusieurs appels au rassemblement sur les réseaux sociaux. Les voilà donc réunis à quelques encablures du Stade de France afin de se diriger ensemble vers l'arène dyonisienne. Selon de nombreux témoignages concordants récoltés par nos soins, l'ambiance reste festive et sans le moindre heurt. En chemin, ce bruyant cortège se fait escorter dans le calme par un cordon de CRS. Jusque-là, rien que de très normal.
Des témoignages concordants
La suite en revanche... Au lieu d'être accompagnés par les forces de l'ordre au pied du stade, les supporters du PSG ont la surprise de se voir bloqués dans une petite rue adjacente au Stade de France. Parmi les nombreux témoignages que nous avons pu récolter, concordant tous quant à la chronologie et à la nature des événements, retenons celui de Lucas* : « Nous sommes arrivés gare de Saint-Denis-La Plaine vers 16h30. Progressivement, le nombre de personne a augmenté, tout comme le nombre de CRS. Vers 19h15 le cortège dans lequel je me trouvais s'est élancé calmement et uniquement en chantant. Les CRS nous ont alors fait faire plusieurs détours dans les rues adjacentes au stade sans jamais nous en approcher. Vers 20h15, craignant de louper le début du match, mes deux amis et moi-même avons décidé de sortir du cortège pour nous rendre à notre tribune et là... impossible ! Un policier m'a retenu par l'épaule et m'a remis dans le cortège sans la moindre explication. Les policiers qui nous encadraient, auprès de qui je ne nourris aucune animosité particulière, nous ont indiqué qu'ils...

...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant