Mais qu'est-ce que Bernard Casoni est venu faire en Hongrie ?

le
0
Mais qu'est-ce que Bernard Casoni est venu faire en Hongrie ?
Mais qu'est-ce que Bernard Casoni est venu faire en Hongrie ?

Bernard Casoni en Hongrie, ça peut sembler fou. Ou pas. Dans tous les cas, cette décision d'aller entraîner le Videoton FC pour l'ancien Marseillais est unique en son genre. Quels en sont les motifs ? Éléments de réponse plus ou moins sérieux.

Depuis juin dernier, Bernard Casoni a une fiche Wikipédia en hongrois. Life achievement unlocked. Libéré en février dernier par le Valenciennes FC après huit malheureux mois en Ligue 2, le natif de Valbonne s'est engagé avec le club de Székesfehérvár, Videoton FC. Un choix " exotique " qui en étonne plus d'un mais qui, après analyse de la carrière d'entraîneur de Casoni, n'apparaît pas si farfelu. Après tout, le vainqueur de la Ligue des champions 93 avec Marseille avait auparavant coaché deux clubs tunisiens (l'Étoile Sportive du Sahel en 2001-2002, puis le Club Africain en 2012) et fait un petit détour par Erevan entre 2004 et 2005 pour jouer les sélectionneurs de l'Arménie. Une chose est sûre : Caso n'est pas parti s'exiler en Hongrie pour la gastronomie locale. Encore moins pour le way of life magyar, classé 24e sur 28 pays européens en matière de " bon vivre " par Eurostat en juin 2015. Mais alors, qu'est-ce qu'est venu foutre Bernard Casoni au Videoton FC ?

  • Retrouver un club, tout simplement

    L'aventure avec le Valenciennes FC ayant tourné au vinaigre – licencié pour faute grave en février dernier, Casoni a saisi les prud'hommes en avril faute d'un accord à l'amiable trouvé avec le président Zdzdiech – l'ancien entraîneur de Bastia et de l'ETG voulait rebondir vite, très vite. De préférence hors de France, Caso ayant un peu fait le tour de la question. De son propre aveu, l'ancien défenseur n'a pas hésité une seule seconde à signer au Videoton FC. Honnêtement, peut-on le blâmer ? OK, rien qu'essayer de prononcer Székesfehérvár correctement est déjà une aventure en soi, mais Casoni a fait le choix d'aller entraîner une équipe championne d'OTB Bank Liga en titre, candidate à sa propre succession, plutôt que d'aller s'enterrer dans une équipe du ventre mou de la Ligue 2. Tout à son honneur.

  • Coquiner à " Buda "


    Rocco et son ballon

    Székesfehérvár n'est située qu'à 65 kilomètres de…







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant