Mais pourquoi Ricardo Pereira ne joue toujours pas avec le Portugal ?

le
0

Excellent sous le maillot niçois, le latéral Ricardo Pereira a pourtant été une nouvelle fois snobé par le sélectionneur portugais, Fernando Santos, lors du dernier rassemblement. Ce n'est pourtant pas la place qui manque à son poste. Et c'est encore moins un problème de niveau. Alors pourquoi ? Décryptage d'une situation quasi ubuesque.

→ Parce que son CV ne fait pas rêver


Pour ceux qui ne l'auraient pas remarqué durant l'Euro : Fernando Santos est du genre pragmatique. Tant dans le jeu que dans ses choix d'hommes, l'Ingénieur se veut le plus rationnel possible. En plus de la forme du moment, le joueur doit avoir de l'expérience et jouer dans un grand club. Aussi performant soit-il, Ricardo Pereira passe donc après les tauliers Cédric Soares (Southampton) et Raphaël Guerreiro (Borussia Dortmund). Jusqu'ici, tout va bien. Mais la dernière convocation a montré que le Niçois devait aussi espérer un forfait du banal Vitorino Antunes (Dynamo Kiev) et des deux jeunes Nélson Semedo (Benfica) et João Cancelo (Valence) pour espérer intégrer les A. L'expérience de la Ligue des champions et l'exigence de clubs plus huppés que Nice semblent donc prévaloir sur la qualité intrinsèque pourtant supérieure du petit Ricardo. Un paradigme qu'Olivier Feliz, recruteur de la Fédération portugaise de football basé en France, ne partage pas : "C'est sa logique... Il prend des joueurs d'expérience, et de gros clubs. Et quand Santos a une idée, il ne la lâche pas. Mais il devrait des fois ! (rires) Et puis il y a l'influence de Cristiano. Lui aussi a son mot à dire sur le choix des joueurs. Je ne comprends pas que Ricardo n'ait pas encore été sélectionné. Surtout que je n'ai jamais entendu à la FPF qu'il n'avait pas le niveau... Moi, je l'aurais pris à l'Euro, déjà ! À la place d'Eliseu ! Aujourd'hui, Antunes et Nélson Semedo sont appelés, mais ne lui sont pas supérieurs. Même João Cancelo d'ailleurs. Ok, il est très fort et peut marquer un but venu de nulle part à tout moment, mais Ricardo est plus complet et défend mieux."

→ Parce qu'il ne joue qu'en France


Leader de Ligue 1 ou pas, l'OGC Nice ne fait pas particulièrement rêver chez les champions d'Europe. Plus connu pour le transfert raté de Yannick Djaló qu'autre chose, le club azuréen ne représente pas une valeur sûre pour les observateurs portugais et encore moins pour le grand public. Hormis le PSG, et l'ASM version

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant