Mais où est donc passé le maire de Nice ?

le
0
Le président de la région PACA et premier adjoint du maire de Nice Christian Estrosi accueille le Premier ministre Manuel Valls le 18 juillet. Au centre, le maire de la ville, Philippe Pradal. 
Le président de la région PACA et premier adjoint du maire de Nice Christian Estrosi accueille le Premier ministre Manuel Valls le 18 juillet. Au centre, le maire de la ville, Philippe Pradal. 

Qu'est devenu le maire de Nice Philippe Pradal ? Notre journaliste Emmanuel Berretta s'en inquiétait le 16 juillet en postant un message en forme d'avis de recherche sur Twitter.

Christian Estrosi a été maire de Nice de 2008 à 2016, année où il est élu président de la région Paca et est donc rattrapé par la loi sur le cumul des mandats. Il démissionne et laisse son fauteuil de maire à son premier adjoint, Philippe Pradal. Ce Niçois pur jus est entré en politique sur la liste de Christian Estrosi et a été au conseil municipal. Il est également devenu, par la même occasion, secrétaire général de l'association des amis du maire. Un fidèle donc, qualifié par Nice-Matin, au moment de son intronisation à la mairie, d'« homme de l'ombre, discret, besogneux. Un calme pendant la tempête ».

La tempête c'était le 14 Juillet sur la promenade des Anglais. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'« homme calme » est en effet très « discret ». Il apparaît en première ligne aux côtés de Bernard Cazeneuve et d'Adolphe Colrat, le préfet des Alpes-Maritimes. Mais cette nuit tragique et les jours suivants, le maire ne pipe mot. Silence médiatique. C'est son premier adjoint et mentor Christian Estrosi qui occupera la scène médiatique et alimentera la polémique sur les défaillances de l'État, selon lui, dans le dispositif de sécurité du feu d'artifice.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant