Maïs OGM : les producteurs déposent un recours

le
0
Les principales organisations de producteurs de maïs en appellent au Conseil d'État contre l'interdiction de la culture du maïs transgénique MON810 décrétée il y a une dizaine de jours par le gouvernement.

Les principales associations de producteurs de maïs ont annoncé, jeudi, avoir déposé un recours devant le Conseil d'État contre l'arrêté d'interdiction de la culture du maïs transgénique MON810, pris mi-mars par le gouvernement.

L'Association générale des producteurs de maïs (AGPM), l'Union française des semenciers et la Fédération interprofessionnelle de la production de maïs et de sorgho attendent de ce recours une nouvelle invalidation et annulation de l'arrêté ministériel, comme ce fut le cas en novembre dernier pour le premier arrêté, annoncent-ils dans un communiqué.

Le 16 mars, Bruno Le Maire, le ministre de l'Agriculture, avait annoncé «une mesure conservatoire visant à interdire temporairement» la culture du maïs transgénique Monsanto (MON810) afin de «protéger l'environnement», affirmant que cette décision avait été prise «en raison de la proximité des semis».

Les producteurs estiment que cette interdiction ne «repose sur aucun élément sc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant