Mais, en fait, c'est quoi le "QI Football" ?

le
0
Mais, en fait, c'est quoi le "QI Football" ?
Mais, en fait, c'est quoi le "QI Football" ?

Un joueur bête, on lui passe tout du moment qu'il est intelligent sur le terrain. Du moment que son QI football et largement supérieur à son QI tout court. Mais en fait, c'est quoi l'intelligence de jeu, tant recherchée par les coachs ?

"Le football d'aujourd'hui est un football physiquement très fort, techniquement également. Mais la grande différence de niveau entre les équipes réside dans l'intelligence de jeu. Nous voulons travailler et jouer comme une équipe. Cela implique le développement de l'intelligence des joueurs". Il y a une semaine, le directeur technique du PSG, Carles Romagosa, a été clair sur les ondes de RMC. Pour que le Paris Saint-Germain passe un cap au niveau européen, il faut soit faire travailler le ciboulot de ses joueurs, soit en recruter d'autres dotés d'un "QI football" au-dessus de la moyenne. Alors, à un moment où une grande partie de l'opinion publique considère le footballeur comme un être dénué d'intelligence, c'est quoi le QI Football ? Qu'est-ce que c'est, un joueur de foot intelligent ?

De l'intelligence du corps


Le courant de pensée le plus en vogue chez les chercheurs estime qu'il n'y a pas qu'une seule sorte d'intelligence. "La théorie des intelligences multiples est plus ou moins acceptée par tout le monde", explique Pierre Parlebas, sociologue et théoricien de l'éducation physique et sportive contemporaine. En 1983, c'est le psychologue américain Howard Gardner qui émet cette hypothèse. Le quotient intellectuel serait alors en fait capable de mesurer une seule facette de l'intelligence, l'intelligence logico-mathématique. En réalité, il en existe au moins huit autres : les intelligences musicale, spatiale, sociale, verbale, intra-personnelle, existentielle, naturaliste et corporelle. "En France, on a souvent tendance à mettre en avant l'intelligence verbale et à considérer que quelqu'un qui ne s'exprime pas bien est un abruti. Alors que c'est juste qu'il développe une autre forme d'intelligence que celle-ci", explique le professeur de la Sorbonne.

Lamine Koné : " Ibra a une intelligence de jeu hors du commun "
Bien évidemment, c'est l'intelligence corporelle qui est sollicitée par le football, comme par tous les sports. Et particulièrement l'intelligence motrice. "C'est facile de repérer un footballeur qui en a dans la tête. Le joueur intelligent, c'est celui qui anticipe, qui voit en avance ce qui va se passer,…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant