Mais bon sang, que se passe-t-il au Stade des Alpes ?

le
0
Mais bon sang, que se passe-t-il au Stade des Alpes ?
Mais bon sang, que se passe-t-il au Stade des Alpes ?

Le mois dernier, la rencontre entre le Grenoble Foot 38 et la réserve de l'AJ Auxerre révélait un sac de nœuds autour de la grande enceinte sportive de la région. La raison ? Une cohabitation entre le GF38 et le FC Grenoble Rugby. Décryptage d'un imbroglio entre clubs, supporters et propriétaire.

27 mai 2011, sur les coups de 21h. Officiellement dernier de Ligue 2, le Grenoble Foot 38 vient de se faire fesser au Havre (5-0). Une défaite anecdotique pour les Isérois, tant l'avenir du club est alors en plein blizzard. Index Corporation s'apprête à rendre son tablier, sérieusement noirci par sa gestion calamiteuse du club. Le GF38 attend un repreneur d'une part, et une descente en National de l'autre. Début juillet, le propriétaire japonais ne peut rembourser sa dette de 2,9 millions d'euros, le dépôt de bilan est inéluctable. La chute peut être très lourde, puisque le club peut potentiellement évoluer en Division d'Honneur régionale. Si la sanction installera finalement Grenoble en CFA2 pour la saison 2011-2012, des effets secondaires viendront s'attacher suite aux décisions du propriétaire de l'enceinte grenobloise, Grenoble-Alpes Métropole.

"Baisser les subventions"


Au sein de ses locaux du 3 rue Malakoff, un projet de délégation de service public est en cours. Il mettra 18 mois à se mettre en forme, pour laisser Carilis, un groupe spécialisé dans l'exploitation d'équipements sportifs et de loisir, transformer le stade en " lieu de vie ". Vice-président des équipements sportifs et du Stade des Alpes pour la Métro, Claus Habfast témoigne : "En 2011, il n'y avait plus de club résident. C'était la volonté du président de l'époque d'ouvrir le stade à d'autres résidents, comme un club de fitness, en attendant le retour du GF38 à haut niveau. Le délégataire est devenu forcé à rentabiliser l'exploitation du stade d'un point de vue financier, et pour l'aider dans cette tâche, le nouveau corps municipal élu en 2014 a considéré qu'un autre club pouvait aussi subvenir aux besoins d'exploitation : le FCG. Cela permettait de baisser les subventions, et c'est aussi du bon sens à ce niveau. Le meilleur club de la région se retrouve dans le meilleur stade." Depuis, le FC Grenoble Rugby, en Top 14 depuis deux ans, voit son statut de club résident prévaloir sur celui du GF38 au Stade des Alpes. L'origine d'un malaise.

GF38-Auxerre B, le match de trop


Au sein des supporters du Grenoble Foot 38, la politique actuelle est à la parole. Une chose plutôt rare dans le milieu. " Depuis sa montée en top 14, le FCG s'insère de plus…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant