Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons jaunes ?

le
0
Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons jaunes ?
Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons jaunes ?

Ils sont les premiers repères de l'identité visuelle des clubs et ont généralement une place de choix sur tous les maillots. Qu'ils soient moches, magnifiques, compliqués ou au contraire simplistes, les blasons ont tous des petites histoires à livrer.

Associazione Calcio Chievo Verona


En Italie, niveau football, on ne fait pas les choses à moitié. On a même plutôt tendance à les faire en double. À Vérone, le Chievo n'utilise pas un, mais bien deux blasons différents, selon qu'il joue à domicile ou à l'extérieur. Sur le premier jeu de maillot, on retrouve le blason au chevalier bleu sur fond blanc. En police gothique, le nom du club apparaît lui aussi en bleu, tout comme la date de création du club, 1929. Mais qui est donc ce chevalier monté ? Il s'agit d'Alberto Canfrancesco della Scala, plus communément appelé Cangrande della Scala. Grand condottiere du XIVe siècle et issu de la grande famille Della Scala, qui régna sur Vérone pendant 125 ans, de 1262 à 1387. Pendant son règne, il poursuit la politique de son père, Alberto Ier della Scala, et de son frère, Alboino della Scala, et fait prospérer la richesse de la ville de Vérone. En septembre 1298, à seulement sept ans, il est fait chevalier par son père. Aujourd'hui, il est encore le symbole de la ville de Vérone, et la statue équestre emportée du tombeau de Cangrande della Scala est encore visible dans le château de la ville... et sur le blason du Chievo, donc. Sur les deuxième et troisième jeu de maillots, les joueurs du Chievo jouent avec un blason différent, simplement frappé d'une échelle, elle aussi symbole de la famille della Scala. Le lien est assez rapidement fait pour quiconque maîtrise un brin l'italien (scala = échelle). Une échelle qu'on retrouve aussi sur le blason du Hellas Vérone, avec lequel le Chievo dispute annuellement le derby della Scala. D'ailleurs, l'appropriation des symboles de la ville par le Chievo n'a pas fini de faire couler beaucoup d'encre sur les lettres des supporters du Hellas en colère.

Norwich City F.C.


Oh qu'il est mignon, ce petit canari ! Mais comment a-t-il bien pu se retrouver…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant