Mairie de Rome : un chaos 5 étoiles.

le
0
La maire de Rome Virginia Raggi ne parvient pas à réunir une équipe au-dessus de tout soupçon...
La maire de Rome Virginia Raggi ne parvient pas à réunir une équipe au-dessus de tout soupçon...

La junte municipale de Rome ne se réunira pas cette semaine. Et pour cause : à près de trois mois de son élection, Virginia Raggi n'a toujours pas nommé l'assesseur au bilan, les responsables des transports et du traitement des ordures?, ni même son chef de cabinet. Alors que la Ville éternelle est endettée à hauteur de 12 milliards d'euros, que les ordures continuent de maculer les rues et que les transports urbains frôlent chaque jour l'asphyxie, l'administration de la capitale italienne est aux abonnés absents. Une débâcle d'autant plus incompréhensible que le 22 juin dernier, l'avocate de 38 ans avait été triomphalement élue avec 67 % des suffrages et que le Mouvement 5 étoiles (M5S), son parti, dispose de la majorité au sein du conseil municipal. Accueillie au Capitole (la mairie de Rome) par ses fans aux cris de « honnêteté ! honnêteté ! », Virginia Raggi avait promis l'avènement d'une nouvelle démocratie municipale exemplaire et transparente après des décennies d'affairisme et de malversations.

Las ! Ce beau projet s'est fracassé sur l'écueil de la formation de l'équipe municipale : une douzaine des assesseurs ou des hauts responsables nommés par le maire ? Virginia Raggi a refusé la féminisation de son titre ? ont dû renoncer après la découverte de leurs casseroles judiciaires ou politiques, de conflits d'intérêts ou de prétentions financières indécentes. Il y en a pour tous les goûts : de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant