Maire de la nuit : "Réveillons (enfin) Paris !"

le
1
Clément Léon R, maire de la nuit de Paris.
Clément Léon R, maire de la nuit de Paris.

Il paraît qu'à Pigalle, on l'appelle "le vampire". Celui qui vit la nuit et qu'on ne croise guère le jour. Clément Léon R, 31 ans, est le nouveau maire de Paris... la nuit. Fraîchement élu par quelque trois mille noctambules avertis, le jeune homme - qui a su séduire les foules avec le slogan "Le changement, c'est Clément" - s'apprête à prendre ses nouvelles fonctions avec sérieux. Sa mission ? Réveiller la capitale tout en apaisant les rapports, souvent conflictuels, entre bars et riverains. Rien qui ne semble impossible au noceur-écrivain-chroniqueur, Parisien depuis dix ans. Reste à convaincre Anne Hidalgo et NKM du bien-fondé des grandes idées du maire-fantôme. Interview.

Le Point.fr : Malgré l'ampleur de la tâche, votre élection est-elle une bonne nouvelle ?Clément Léon R. : Excellente. À vrai dire, je ne réalise pas encore très bien... Je n'ai même pas eu le temps d'appeler ma mère et ma grand-mère pour les prévenir. La mission a beau sembler délicate, je suis certain qu'elle est parfaitement réalisable.Que souhaitez-vous voir changer ?D'abord les relations entre riverains et gérants de bar, qui sont de plus en plus tendues. Il faut lutter contre les fermetures administratives, les condamnations pour tapage nocturne... Lorsqu'on choisit d'habiter à Pigalle, on sait qu'il va y avoir un peu de bruit le soir, que les gens aiment boire un verre en rentrant du boulot. Est-ce normal qu'un bar aussi mythique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mercredi 13 nov 2013 à 16:02

    en rentrant du boulot ..ils terminent à quelle heure le travail ..?