Maire d'Oville plutot que maire d'Houilles

le
1

VIDÉO - « Maire d'Houilles, magouille, fripouille, andouille... » Certains habitants de cette ville des Yvelines ne supportent plus les quolibets. Bruno Comby, candidat aux Municipales, veut s'en faire le champion.

Houilles, 32 000 habitants: son parc, ses bacs fleuris... et ce nom qui se prête si facilement aux moqueries que certains habitants ne l'assument plus. Pour Bruno Comby, c'est un combat qu'il place au c½ur de son programme. Conseiller municipal depuis 2008 et candidat à la succession du maire sortant Alexandre Joly, il estime que le préjudice n'est pas seulement moral mais également financier.

Ce sentiment est partagé par une partie des Ovillois. Dès 1943, les habitants ont obtenu de modifier l'appellation de «Houillons» qui leur valait tant de jeux de mots disgracieux. Mais reste aujourd'hui à faire évoluer le nom de la ville car les moqueries ont persisté. «J'en découvre de nouvelles chaque jour», raconte Bruno Comb...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4333993 le jeudi 30 jan 2014 à 21:13

    Et que doit dire le maire d'Eu ....