Maintien en Ligue 1 : la très mauvaise soirée d'Evian

le
0
Maintien en Ligue 1 : la très mauvaise soirée d'Evian
Maintien en Ligue 1 : la très mauvaise soirée d'Evian

A quatre journées de la fin du championnat, la Ligue 1 ne connaît pas encore les deux clubs qui accompagneront Lens à l'échelon inférieur la saison prochaine. Pour l'heure, Metz est décroché et Evian complète le trio de relégables.

 

Evian – Bastia 1-2. Kamano, c'est fou

Le Bastiais Kamano a rendu un grand service à son club, hier. Grâce à son doublé, les Corses empochent les trois points et remontent à la–e place avec 40 points, sachant que le maintien devrait se jouer à 43-44 points. Les Corses mettent fin à une série de trois défaites consécutives. Evian se réveillera ce dimanche matin, avec la tête dans la zone rouge.

Toulouse – Nantes 1-1. Le Téfécé peut s'en vouloir

Le grand vainqueur de cette soirée aurait pu être Toulouse. Les partenaires du buteur Regattin ont longtemps cru l'emporter, jusqu'à la réalisation tardive de Bedoya. Ils prennent donc un gros coup sur la tête, et, avec 39 points, restent à la merci du 18e, Evian. Les Canaris, eux, ont validé définitivement leur maintien, avec 44 points.

 

Caen – Guingamp 0-2. L'EAG libéré !

Caen réussi bien aux Guingampais. Après l'éclatant succès à l'aller (5-1), les Bretons ont à nouveau empoché les trois points, grâce à deux beaux buts de Beauvue et Marveaux. Cela leur permet de valider à 99% leur maintien, avec 43 points. Les Caennais, eux, devront encore batailler pour renouveler leur bail dans l'élite. Après un mois de février idyllique (13 points sur 15), ils peinent actuellement, et n'ont gagné qu'une seule fois sur les sept derniers matchs.

 

Rennes – Nice 2-1. Les Aiglons bredouilles

Les Niçois avaient fait le plus dur en ouvrant le score par Bauthéac. Mais Prcic puis Konradsen ont anéanti leurs espoirs. Nice, 12e avec 41 points, va devoir encore se battre pour décrocher son maintien.

 

Bordeaux – Metz 1-1. Les Messins y ont cru

Alors que Lens, qui reçoit Monaco ce dimanche, a clairement les deux pieds en Ligue 2, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant