Maintien des prévisions concernant la demande mondiale en pétrole pour 2011 et 2012

le
0
(Commodesk) L'Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (OPEP) a maintenu inchangées ses perspectives concernant la demande mondiale de pétrole brut en 2011 et 2012, à respectivement 87,81 millions de baril par jour (mbj) et 89,01 mbj, dans son rapport mensuel, publié ce mercredi. Une conséquence de la conjonction de plusieurs facteurs : hiver précoce et ralentissement des besoins aux Etats-Unis ; demande soutenue dans l'ensemble des pays émergents, qui compense le recul en Chine. Les prévisions de l'OPEP (40% du brut international) par rapport au PIB mondial n'ont pas changé non plus en 2011 : 3,6%, mais celui-ci est revu à la baisse pour 2012, à 3,6% (-0,1). La croissance aux Etats-Unis est anticipée à 1,6% cette année, contre 1,8% en 2012. Dans la zone euro : à 1,6% et 0,7% (-0,1). Au Japon : -0,8% et 2,2% (-0,2). En Chine : 9% et 8,5%. Pour l'Inde : 7,6% pendant deux ans. Les principales raisons sont la mauvaise conjoncture économique américaine, la crise de la dette en Europe et le rétablissement du Japon, après le séisme et la catastrophe nucléaire de mars dernier.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant