Mailly : «pas d'urgence à régler les retraites»

le
0
VIDÉO - «Tant que le chômage augmentera et que la croissance sera en berne, on ne réglera pas le problème des retraites», estime le secrétaire général de Force Ouvrière. » Chômage : l'Insee contredit Hollande sur l'inversion de la courbe

Sur fond d'envolée du chômage et de baisse du pouvoir d'achat, la table ronde sur les retraites ne ressemblera en rien à celle de la première conférence sociale de juillet dernier. «Il y a des tensions», confie Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force Ouvrière, sur France Info.

Le syndicaliste dénonce la précipitation du gouvernement dans ce dossier. «Il n'y avait pas d'urgence à régler le dossier des retraites aujourd'hui, affirme-t-il. C'est l'Europe qui nous oblige à le faire dès maintenant». Pourtant, le déficit ne cesse de se creuser. Rien de plus normal pour Jean-Claude Mailly. «Quand vous êtes en récession, ça veut dire moins de recettes pour les retraites, explique-t-il. Trois cents mille chômeurs...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant