Mailly demande à Ayrault de lever le flou sur les fonctionnaires

le
3
Mailly demande à Ayrault de lever le flou sur les fonctionnaires
Mailly demande à Ayrault de lever le flou sur les fonctionnaires

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly a demandé jeudi au Premier ministre Jean-Marc Ayrault de lever le flou sur les effectifs de la fonction publique.

Il a repris une expression de la première secrétaire du Parti socialiste, lors des primaires du PS, à l'égard de son rival, François Hollande, futur chef de l'Etat.

"Comme disait la grand-mère de Martine Aubry, quand c'est flou, il y a un loup. Eh bien, on va demander à lever le loup", a dit le dirigeant syndical sur RTL.

Selon le Figaro, le gouvernement envisage de ne pas remplacer deux fonctionnaires sur trois partant à la retraite de 2013 à 2015, sauf dans les secteurs de l'éducation, de la justice et de la sécurité, afin de tenir ses objectifs de réduction des déficits publics.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, n'a pas confirmé jeudi "point par point" les chiffres avancés mais a précisé que ces cadrages traduisaient les principes édictés durant la campagne présidentielle.

"Il n'y aura pas de diminution globale du nombre de fonctionnaires mais je pourrais le dire autrement : il n'y aura pas d'augmentation du nombre global de fonctionnaires", a-t-il déclaré sur Europe 1.

"Qu'il y ait un démenti, c'est plutôt rassurant. Mais ça ne préjuge pas de la suite", a commenté Jean-Claude Mailly.

Selon lui, le gouvernement doit expliquer "s'il y a un arrêt de la révision générale des politiques publiques" (RGPP), mise en oeuvre sous la présidence de Nicolas Sarkozy ou non.

Il ajoute que dans tous les secteurs de la fonction publique, les agents "n'en peuvent plus" et "sont à bout".

Gérard Bon, édité par Emmanuel Jarry

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gde-lamb le jeudi 21 juin 2012 à 19:50

    Très bonne " une " du Point aujourd'hui : " Oh ! J'avais oublié de vous dire ..." mis dans la bouche de Hollande. C'est la réponse au flou volontairement entretenu par Mimolette et sa bande tant qu'ils pouvaient espérer draguer des voix. Cet homme qui se prétend vouloir être le président remarquable par son honnêteté, sa franchise et toutes les qualités qui font un honnête homme a berné les Français, voilà tout !

  • M169421 le jeudi 21 juin 2012 à 19:19

    Et dans le secteur privé,on est pas à bout?On doit payer le secteur publique,avec un vrai stress,car pour nous,l'emploi n'est pas assuré.Les licenciements,c'est tous les jours chez nous.Air france ce jour.Et demain?Quand le privé,bien diminué aujourd'hui,acculé,sera inexistant,ils pourront pleurer dans la fonction publique,mais ils verront ceux qui produisaient l'argent.Mais il sera peut-être trop tard!

  • gde-lamb le jeudi 21 juin 2012 à 18:52

    Il faut faire sortir le loup du bois mais il ne veut pas le bougre !!