Mai a profité à plein aux ventes de voitures aux Etats-Unis

le
1
LES VENTES DE VOITURES AUX USA AU PLUS HAUT EN DIX ANS
LES VENTES DE VOITURES AUX USA AU PLUS HAUT EN DIX ANS

par Bernie Woodall et Ben Klayman

DETROIT (Reuters) - L'industrie automobile américaine reste bien partie pour réaliser sa meilleure année depuis dix ans, les ventes ayant connu en mai leur rythme le plus soutenu en une décennie.

Une fois de plus, ce sont les pick-up et les SUV qui ont montré la voie le mois dernier, un bon point pour les marges des grands constructeurs pour un mois qui comptait un jour ouvré de moins que l'an passé.

General Motors anticipe pour le mois de mai des ventes au rythme annualisé de 17,6 millions de véhicules en données corrigées des variations saisonnières, le plus élevé depuis janvier 2006. Les analystes de Wall Street interrogés par Reuters prévoient, eux, une baisse de 1% des ventes pour le mois dernier.

L'une des explications de la bonne tenue du marché automobile, font valoir les analystes, est la facilité de l'accès au crédit à la consommation. La société spécialisée Experian observait lundi que la durée moyenne du crédit à l'achat d'un véhicule avait atteint le record de 67 mois au premier trimestre aux Etats-Unis, contre 66 mois un an plus tôt.

Les consommateurs sont revenus en masse chez les concessionnaires, qu'ils avaient déserté pendant l'hiver en raison de températures polaires, ce qui, comme en 2014, a largement contribué à alimenter les ventes de mai, a expliqué un porte-parole de General Motors.

NISSAN ET TOYOTA NE PROFITENT PAS DU REBOND

Les ventes d'automobiles passent pour donner un premier aperçu, chaque mois, de l'état des dépenses de consommation aux Etats-Unis.

Les ventes de GM ont augmenté de 3% en mai et celles de Fiat Chrysler Automobiles de 4%. Les ventes de GM ont représenté 293.097 véhicules, les ventes de la totalité des pick-up et du crossover Chevrolet Equinox ayant bondi de 30%.

GM a aussi signalé que son prix de vente moyen avait augmenté en mai de 550 dollars, à 34.000 dollars environ par véhicule.

Les ventes de Fiat Chrysler aux USA ont représenté 202.227 véhicules en mai, dépassant pour la première fois depuis mars 2007 la barre des 200.000.

Les ventes de la seule marque Chrysler ont flambé de 32%, la berline Chrysler 200 réalisant une poussée de 537% des ventes à 20.007 véhicules. Les ventes de Jeep ont progressé de 13% et celles des pick-up Ram de 8%; en revanche, les ventes de la marque Fiat poursuivent leur recul avec une baisse de 19% le mois dernier.

Celles de Ford Motor ont diminué de 1%, conséquence d'un recul de 10% des ventes de pick-up F-Series. Toutefois, le modèle de référence F-150 reste très demandé et le constructeur a dit qu'il réduirait les temps de pause de deux usines cet été pour pouvoir augmenter la production d'une nouvelle version en aluminium.

Du côté des constructeurs étrangers, Nissan a vu ses ventes fléchir de 0,8% en mai aux Etats-Unis, à 134.779 véhicules et celles de Toyota accusent un repli de 0,3% à 242.579.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pascalcs le mardi 2 juin 2015 à 17:08

    Dont combien vendues avec des crédits subprime?