Mahmoud Trezeguet, triste affaire

le
0
Mahmoud Trezeguet, triste affaire
Mahmoud Trezeguet, triste affaire

Pour la réception de Monaco, Anderlecht aurait souhaité compter sur sa nouvelle pépite, le milieu offensif égytpien Mahmoud Hassan "Trezeguet". Mais le jeune homme de 22 ans, à peine arrivé, se retrouve au cœur d'un scandale avant même d'avoir étrenné son nouveau maillot. Et tout ça pour une simple photo

Il y a d'abord ce surnom donné par Badr Ragab, son coach en jeunes. Hérité d'une ressemblance somme toute modérée avec l'attaquant français, le sobriquet ne peut pas laisser indifférent, surtout pour un gamin de 22 ans. Mais Mahmoud Hassan, de son vrai nom, n'est pas uniquement une curiosité puisant sa notoriété du grand David. Prêté cet été avec option d'achat à Anderlecht, le jeune milieu de terrain affiche en effet des lignes de CV bien fournies entre deux Ligues des champions africaine remportées sous les couleurs d'Al-Ahly et une CAN des moins de 20 ans glanée sous le maillot égyptien. Alors, les dirigeants belges, fiers d'avoir rapatrié la pépite au prix de nombreux efforts, se sont félicités d'une telle arrivée. Sur le site officiel du club, Herman van Holsbeeck, le directeur sportif des Mauves, soulignait même début août les espoirs placés dans la recrue : "Un joueur talentueux comme Trezeguet renforcera notre équipe. Il s'agit d'un jeune international Espoir et nous lui accorderons le temps nécessaire pour s'adapter au championnat et à la culture belge." Problème, Mahmoud Hassan ne s'est visiblement pas très bien adapté aux réseaux sociaux. En témoigne une photo postée sur son compte mêlant egotrip et sexisme. Pas la meilleure façon de s'imposer dans les lucarnes pour Mahmoud Trezeguet.

Un espoir pharaonique


Débarqué en fin de semaine dernière, plus d'un mois après l'annonce de sa venue, Mahmoud Hassan a pourtant été couvé par les dirigeants. Trezeguet, présenté comme une véritable star en Égypte, connaît en effet une ascension fulgurante. Intégré dès 2012 à l'équipe professionnelle d'Al-Ahly, le milieu de terrain ne tarde pas à marquer les esprits par sa technique chaloupée et sa vitesse balle au pied. Cantonné au rôle de remplaçant, Trezeguet va toutefois asseoir son statut de jeune espoir au fil des saisons, glanant temps de jeu et honneurs populaires. L'an passé, avec 31 apparitions pour 5 buts et 6 passes décisives, il a même confirmé sa place au sein du onze titulaire. Surtout, sous le maillot égyptien, que ce soit en jeunes, où même plus récemment avec le A, Hassan a attiré les recruteurs européens. Quitte à se faire mousser.

En 2013, après une belle performance au Mondial U20, Trezeguet révèle lui-même l'intérêt de plusieurs clubs : "Je préfère aller à Nottingham plutôt qu'à Nice ou Stuttgart. Les Anglais me veulent directement, sans même…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant