Mahiedine Mekhissi-Benabad a le record d'Europe en tête

le
0
Mahiedine Mekhissi-Benabad a le record d'Europe en tête
Mahiedine Mekhissi-Benabad a le record d'Europe en tête

Mahiedine Mekhissi-Benabad, vous vous alignerez samedi au départ du 3000 mètres steeple avec pour ambition de battre le record d'Europe...Quand je cours c'est pour battre mon record personnel. Il est vrai que mon record personnel n'est pas loin du record d'Europe. Pour y parvenir, je vais mettre toute ma confiance dans le lièvre, ce sont eux qui nous ramènent sur les bonnes allures. Il va falloir qu'il y ait de bons lièvres, de bonnes conditions et que j'ai de bonnes jambes. Si les trois conditions sont réunies, je sais que je suis capable d'effacer ce record. Mon but c'est de le tenter car je sais que j'en suis capable.Vous avez disputé un 2000, un 1500 avant Paris, comment vous sentez-vous pour cette étape de la Diamond League ?A Reims et Nancy, j'ai tout fait pour me mettre dans le rythme pour demain (ndlr : samedi), j'ai prouvé que j'étais en forme et demain, j'espère que ce sera mon jour. On a prévu de passer en 5'20 au 2000 steeple, c'est sur les allures de 8'00. Le but est de terminer plus faire, essayer de faire un peu moins de 8 minutes si possible et je pense que, avec Ezekiel Kemboi et Paul Koech au départ, ça peut le faire. Nous sommes copains dans la vie mais adversaires dans la course, le but est de gagner, de réaliser une performance. On va essayer de se « tirer la bourre » à trois pour faire du mieux possible et régaler le public du Stade de France, le but est aussi de faire le spectacle.La météo semble favorable samedi, on annonce même de grosses chaleurs. Est-ce que ce n'est pas handicapant pour le steeple ?La course est programmée vers 21 heures. Et les conditions seront pareilles pour tout le monde. Il faudra s'adapter. Le principal, pour moi, est d'être bien et surtout, de faire confiance au lièvre.Ce n'est pas dans vos habitudes d'annoncer que vous souhaitez battre un record, quel qu'il soit. Pourquoi ce changement ?Je me suis préparé pour être bien samedi. Je ne me suis jamais préparé autant pour un meeting. Samedi ce sera mon dernier gros test avant les Championnat du monde et j'aurais face à moi mes principaux adversaires. Ce meeting va me servir à me mettre dans les conditions de Moscou, faire semblant, exprès, de se mettre la pression pour voir comment je vais réagir. Je m'entraîne pour réaliser de grosses performances. Je suis à une seconde du record d'Europe, pourquoi ne pas tenter de le battre.Avez-vous la pression ? J'ai de la pression, mais tout le monde a de la pression, il faut faire avec. La pression, c'est positif. Moi, ça me motive. Il faut prendre des risques, évoluer. Annoncer que je veux battre le record du monde est une manière pour moi de changer mes habitudes. Samedi, que le meilleur gagne !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant