Mahamadou Issoufou, président du Niger

le
0

Marc Perelman a rencontré Mahamadou Issoufou, quelques heures après l'annonce d'un attentat-suicide perpétré contre le contingent nigérien basé à Ménaka, au Mali. Le président du Niger revient sur les circonstances de l'attaque et se prononce pour une mission des Nations unies avec un mandat élargi qui permettrait aux casques bleus de mener des attaques offensives.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant