Maghreb islamique : Djamel Okacha succède à Abou Zeid

le
0
Le chef d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) a choisi un Algérien de 35 ans, chef militaire aguerri et fédérateur, pour prendre la succession d'Abou Zeid, tué dans le massif des Ifoghas, au nord du Mali.

Alger

D'Abou Zeid, il a appris la gestion des hommes. De Mokhtar Belmokhtar, il a hérité l'envie de donner au djihad une dimension internationale. Mais le lieutenant a dépassé ses chefs. Yahia Abou Al Hammam, 35 ans, présenté (mais encore non officiellement désigné par Aqmi) comme le successeur d'Abou Zeid à la tête de la katiba (unité combattante) Tareq Ibn Zyad, n'avait, de l'avis de tous ceux qui suivent son parcours, pas de rival plus «légitime».

Abdelmalek Droukdel, l'émir d'Aqmi, a d'abord choisi un de ses fidèles. Yahia Abou Al Hammam, Djamel Okacha de son vrai nom, est à ses côtés depuis la création en 1998 du GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat, devenu Aqmi). Comme lui, il appartient au «groupe d'Alger» (il ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant