Maggi Surgelés se restructure 

le
0
Trois des cinq lignes de production de l'usine de Beauvais seront arrêtées d'ici à 2012, et 171 postes supprimés

Le périmètre de Maggi ­Surgelés se réduit comme peau de chagrin. Nestlé, propriétaire de la marque, va diviser par deux l'activité de ses plats ­surgelés en France: trois des cinq lignes de production de l'usine de Beauvais seront arrêtées d'ici à 2012, et 171 postes supprimés dans le cadre de départs volontaires. Première marque de surgelés en France devant Marie et Findus, Maggi ne fabriquera plus que ses best-sellers: hachis parmentier, la­sagnes, tomates farcies, moussakas. Les plats préparés au poisson sont abandonnés.

La branche plats surgelés de Nestlé est en difficulté depuis plusieurs années. En 2000, le groupe s'était désengagé du secteur, sauf en France. Il avait vendu Findus, mais en avait conservé une partie de l'activité, désormais vendue sous la marque Maggi. Depuis, Findus prospère au détriment de Maggi, au point d'en devenir un solide challenger.

À en croire les syndicats de Nestlé, il s'agit d'un «plan de la dernière chance». «

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant