Maduro annonce trois décès liés à Zika au Venezuela

le
0
    CARACAS, 12 février (Reuters) - Trois personnes sont mortes 
de complications liées au virus Zika l'an dernier au Venezuela, 
a déclaré jeudi le président Nicolas Maduro, ajoutant que le 
nombre de cas suspects de contamination avait grimpé dans le 
pays à 5.221. La précédente estimation donnée en janvier faisait 
état de quelque 4.700 cas suspects. 
    "Nous avons 319 cas confirmés, dont 68 ont malheureusement 
présenté des complications et nous avons trois décès dus à Zika 
au niveau national", a dit le chef de l'Etat vénézuélien à la 
télévision nationale. 
    Il n'a pas fourni d'autres précisions ni mentionné le nombre 
de femmes enceintes infectées, alors que l'Organisation mondiale 
de la Santé considère la propagation de Zika comme une urgence 
sanitaire de portée mondiale en raison d'un possible lien entre 
le virus et des cas de malformations chez les nouveau-nés.   
    Le Brésil, épicentre de l'épidémie, a également dit étudier 
jeudi les décès de trois adultes porteurs du virus Zika, mais 
les autorités ne sont pas en mesure de confirmer que le virus 
seul en est responsable.   
    Jusqu'ici, Zika n'est connu que pour causer des symptômes 
mineurs tels que fièvre, toux et courbatures, voire pas de 
symptômes du tout. Seule une personne sur cinq infectée par le 
virus est malade. 
    Très peu d'éléments dans la littérature scientifique pour 
l'instant limitée sur le virus permettent de lier la maladie à 
des décès. 
 
 (Deisy Buitrago, Alexandra Ulmer; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant