Madrid prévoit un plan d'économies sur la santé et l'éducation

le
0
MADRID PRÉVOIT UN PLAN D'ÉCONOMIES SUR LA SANTÉ ET L'ÉDUCATION
MADRID PRÉVOIT UN PLAN D'ÉCONOMIES SUR LA SANTÉ ET L'ÉDUCATION

MADRID (Reuters) - Le gouvernement espagnol a annoncé lundi qu'il voulait économiser dix milliards d'euros dans les secteurs de la santé et de l'éducation.

"Nous devons couper dans les coûts inutiles, rationaliser les secteurs qui ne fonctionnent pas bien, parce que si nous ne le faisons pas, nous ne pourrons pas garantir la viabilité du système", a déclaré le ministre de l'Economie, Luis de Guindos, invité de la radio SER.

Le gouvernement de Mariano Rajoy a présenté la semaine dernière un projet de budget pour 2012 comprenant 27 milliards d'euros de réduction de la dépense publique dans le cadre d'un plan d'assainissement censé ramener le déficit public à 5,3% du PIB contre 8,5% l'année dernière.

Les économies envisagées sur la santé et l'éducation s'ajouteraient à cet effort.

Le système de santé espagnol, partagé entre le gouvernement central et les exécutifs des 17 régions autonomes, est endetté à hauteur de 15 milliards d'euros.

Selon Luis de Guindos, une des pistes de réflexion pourrait porter sur la gratuité des services de santé publique offerte aux Espagnols, quels que soient leurs revenus.

"Il nous faut ouvrir le débat, tant au sein du gouvernement central que dans les régions, sur le fait de savoir si la santé devrait être gratuite pour quelqu'un gagnant 100.000 euros (par an)", a poursuivi le ministre.

Pour ce qui est de l'éducation, des médias espagnols rapportent que le gouvernement réfléchirait à une baisse des effectifs d'enseignants, que compenserait une augmentation du nombre d'élèves par classes, et à une hausse des frais d'inscription dans les universités.

Le Parti populaire (PP) de Mariano Rajoy, qui dispose de la majorité absolue au Parlement, contrôle également onze des 17 régions autonomes.

Nigel Davies; Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant