Madrid : «Manifester, c'est tout ce qu'il nous reste»

le
0
En Espagne et au Portugal des milliers de manifestants se sont rassemblés samedi soir pour dénoncer les coupes budgétaires.

Les mesures de rigueur suscitent des protestations massives dans la péninsule ibérique. À Madrid, une manifestation convoquée sur les réseaux sociaux a rassemblé samedi soir des dizaines de milliers de personnes sur la Plaza de Neptuno, à quelques pas du Parlement. L'accès au Congrès des Députés était protégé par plusieurs files de policiers, qui avaient déployé des grilles face aux manifestants.

Les participants, sympathisants pour la plupart du mouvement des indignés, entendaient d'abord protester contre la répression violente d'une manifestation organisée au même endroit mardi dernier. Mais la présentation jeudi dernier du très austère budget 2013 leur a donné de nouveaux arguments. «Je vais à toutes les manifestations, expliquait Rafa, un trentenaire qui travaille dans l'audiovisuel. Manifester, c'est tout ce qu'il nous reste. Mais le gouvernement est incapable de nous écouter. Au Portugal pourtant, j'ai vu qu'ils avaient renoncé à certaines mesuresR

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant