Madoff du Var : une négociation serait en cours

le
0
INFO LE FIGARO - La Société Générale, dont les erreurs ont permis une escroquerie de grande ampleur, pourrait accepter de négocier une indemnisation avec les victimes.

L'affaire du «petit Madoff du Var», comme l'avait surnommé le procureur de Marseille, pourrait finalement bien se terminer pour le millier de victimes qui ont cru avoir tout perdu. La Société générale, la banque principale de Fabrice Denizet, l'escroc qui se faisait passer pour un Mozart de la finance alors qu'il n'a jamais placé le moindre centime et se servait des entrées de nouveaux «pigeons» appâtés par des rendements élevés pour rémunérer ou rembourser les clients précédents, serait prête à venir autour de la table pour négocier une indemnisation.

«Pour le moment, nous recueillons les informations et les analysons. C'est un gros travail, mais, en fonction de nos conclusions, la négociation pourrait être une solution», admet Me François Martineau, avocat de la Société générale.

Un préjudice de plus de 20 millions d'euros

La banque y a intérêt car elle aurait commis de nombreuses fautes dans cette affaire: «L'inertie de la Société générale a faci

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant